Crash aérien: un général des Gardiens iraniens endosse la responsabilité totale

Crash aérien: un général des Gardiens iraniens endosse la responsabilité totale

«J’endosse la responsabilité totale» de cette catastrophe, a dit le général de brigade Amirali Hajizadeh. AFP

Le commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens a déclaré samedi endosser la «responsabilité totale» du drame du Boeing 737 ukrainien abattu mercredi près de Téhéran par les forces armées iraniennes.

+ LIRE AUSSI | Crash aérien : Téhéran reconnaît avoir touché l’avion par « erreur » et présente ses excuses

«J’endosse la responsabilité totale» de cette catastrophe, a dit le général de brigade Amirali Hajizadeh, dans une déclaration télévisée. «J’aurais préféré mourir plutôt que d’assister à un tel accident», a-t-il ajouté.

L’armée iranienne reconnaît avoir touché l’avion par «erreur», selon un communiqué.

L’état-major des forces armées iraniennes a reconnu qu’une «erreur humaine» était à l’origine de la catastrophe du Boeing 737 d’Ukrainian Airlines.

L’appareil, dans lequel 176 personnes ont été tuées, a été pris pour un «avion hostile» et a été «touché» alors que les menaces ennemies étaient au plus haut niveau, peut-on lire dans ce communiqué publié par l’agence officielle Irna.

Téhéran présente ses excuses, déplore l"aventurisme américain"

Le ministre des Affaires étrangères iranien a présenté samedi les «excuses» de son pays pour la catastrophe du Boeing 737 d’Ukrainian Airlines après que les forces armées iraniennes eurent reconnu que l’avion avait été abattu par erreur.

«Jour triste», écrit Mohammad Javad Zarif sur Twitter. Une «erreur humaine en des temps de crise causée par l’aventurisme américain a mené au désastre», ajoute le ministre, «nos profonds regrets, excuses et condoléances à notre peuple, aux familles des victimes et aux autres nations affectées» par le drame.

Nos dernières videos