QUÉVY

Dangereux, le carrefour du Cheval blanc à Asquillies? Non, répondent les statistiques

Dangereux, le carrefour du Cheval blanc à Asquillies? Non, répondent les statistiques

En 2019, deux personnes ont été tuées en traversant la N6. «Un malheureux concours de circonstances» pour la ministre de la Sécurité routière. Google Maps

Les deux accidents mortels survenus en 2019 au niveau d’une discothèque à Asquillies sont considérés comme un malheureux concours de circonstances.

L’an dernier, en août et en novembre, deux personnes ont été tuées par un automobiliste en traversant la N6 à Asquillies. Ces infortunés voulaient se rendre ou quitter la discothèque le Bouddha rouge, se trouvant près du carrefour du Cheval Blanc, formé par le croisement de la N6 et de la N546.

Le lieu est considéré comme dangereux par certains et régulièrement des voix s’élèvent pour aménager les lieux. Les autorités communales de Quévy aimeraient installer des feux tricolores, qui s’actionneraient à la demande des piétons.

Mais le carrefour est-il vraiment dangereux? La ministre de la sécurité routière Valérie de Bue estime que non, sur base des statistiques d’accidents.

«Les deux accidents mortels en à peine un an à proximité du carrefour correspondent à un malheureux concours d’événements», a indiqué la ministre, interrogée au parlement wallon par le député écolo Manu Disabato.

«Par ailleurs, il apparait clairement qu’une série d’éléments relèvent plus de l’ordre public que de la sécurité routière: stationnement anarchique, écran lumineux et pollution visuelle, usage inapproprié de la voie publique…» En clair, estime la ministre, s’il y a danger, c’est plus à cause de l’incivisme que de la configuration des lieux ou de la densité du trafic.

Mais Valérie De Bue annonce tout de même que l’éclairage et la signalisation seront révisés et que des contrôles routiers seront effectués à l’aide d’un lidar. Enfin, des mesures de trafic seront effectuées «durant une période plus représentative que les fêtes de fin d’année.»

Et ce afin d’évaluer la pertinence ou non de l’installation de feux tricolores à long terme.