LOUVAIN-LA-NEUVE

VIDÉO | Entrepôt de Realco en feu: incendie sous contrôle, plan d’urgence levé

Un important incendie s’est déclaré dans la nuit dans un entrepôt de la société Realco, à Louvain-La-Neuve. Tous les pompiers du Brabant wallon ont été mobilisés, ainsi que des renforts. Le plan d’urgence communal a été déclenché.

 

 

MISE À JOUR (19h) – Le plan communal d’urgence est levé

 

Le plan communal d’urgence, déclenché vendredi matin en raison d’un important incendie industriel à Louvain-la-Neuve, a été levé en début de soirée, ont indiqué les autorités locales dans un communiqué.

L’incendie qui s’est déclaré dans le parc scientifique de Louvain-la-Neuve est sous contrôle et le plan communal d’urgence a été levé vers 18h30.

L’incendie sous contrôle

L’incendie industriel de grande ampleur qui s’est déclaré vendredi matin dans le parc scientifique de Louvain-la-Neuve est sous contrôle et le plan communal d’urgence devrait être levé vers 17h00, ont annoncé les autorités locales.

Une soixantaine de pompiers brabançons sont mobilisés depuis vendredi matin vers 04h45 sur le site de l’entreprise Realco, spécialisée dans les biotechnologies, leader mondial dans le développement, la production et la commercialisation de solutions et de procédés d’hygiène à base d’enzymes.

Les sapeurs des casernes de Wavre, Nivelles, Braine-l’Alleud et Jodoigne ont été appelés. Un renfort matériel a en outre été apporté par les pompiers de Gembloux, Eghezée et Overijse.

 

Les fumées ne sont pas toxiques

 

Le feu s’est déclaré dans un vaste entrepôt, générant un important dégagement de fumées. L’analyse de celles-ci, réalisée par la Protection civile, a confirmé qu’il n’y a pas eu de dépassement des niveaux d’alerte pour les produits dangereux. Les fumées sont donc considérées comme non toxiques.

La police de l’environnement évalue quant à elle la potentielle pollution pour les eaux ruisselantes. Une surveillance des cours d’eau sera assurée durant les prochains jours.

 

Plan communal d’urgence levé, la N4 bientôt rouverte

 

Le plan communal d’urgence déclenché vers 7h15 devrait être levé vers 17h. La nationale 4 a par ailleurs été fermée à la circulation dans les deux sens, tout comme l’avenue Einstein le long de laquelle se trouve l’entreprise touchée par le sinistre. La circulation pourrait y être rétablie vers 17h également, estiment les autorités locales.

Les locaux administratifs et un bâtiment contenant des produits dangereux, dont du chlore destiné à la purification de l’eau de piscine, ont pu être protégés.

 

Le sinistre n’a fait aucune victime

 

Il n’y a aucune victime. Un call center a été mis à la disposition des habitants qui peuvent appeler le numéro gratuit 0800/99.584 jusque vendredi à 17h00.

Les pompiers brabançons assureront une présence sur les lieux du sinistre durant toute la nuit, précisent les autorités locales.

 

Plan d’urgence communal déclenché et cirulation perturbée sur la N4

Le plan d’urgence communal a donc été déclenché à 7h15 par la bourgmestre Julie Chantry. «À ce stade, c’est la mise à l’abri (confinement) qui est préconisée et il n’y a pas d’évacuation programmée. On constate cependant un dégagement important de fumées toxiques», précisait dans un premier temps la Ville, avant de préciser par la suite que les fumées, après analyse, étaient considérées comme non toxiques (voir ci-dessus).

La nationale 4 a par ailleurs été fermée à la circulation dans les deux sens, tout comme l’avenue Einstein le long de laquelle se trouve l’entreprise touchée par le sinistre.

Tous les pompiers du Brabant wallon ont été mobilisés, ainsi que des renforts.

Les zones où se trouvent les produits dangereux sous contrôle

À 8h30, les pompiers ont annoncé que les zones où se trouvent des produits dangereux étaient sous contrôle.

«Par précaution, fermez portes et fenêtres, coupez les systèmes de ventilation. En effet, toute fumée est mauvaise à respirer», écrivait la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve dans un communiqué.

En raison du dégagement de fumées, le confinement est resté d’application une bonne partie de la journée dans le parc scientifique, dans un rayon de quelque 150 mètres autour de l’entreprise.

La cote de l’entreprise suspendue

La cote de l’entreprise à la Bourse de Bruxelles a été suspendue ce vendredi matin, a annoncé le régulateur des marchés financiers FSMA.

En pleine croissance, l’entreprise avait réalisé un chiffre d’affaires de 10,5 millions d’euros en 2018 et entrevoyait une progression à deux chiffres pour ces prochaines années. Elle emploie une cinquantaine de personnes.

VIDÉO | Entrepôt de Realco en feu: incendie sous contrôle, plan d’urgence levé
-