article abonné offert

SOCIÉTÉ

Un jeune cambrioleur (présumé) meurt à Ferrières: détenir une arme pour un particulier, à quel point est-ce simple (ou pas)?

Un jeune cambrioleur (présumé) meurt à Ferrières: détenir une arme pour un particulier, à quel point est-ce simple (ou pas)?

(photo d’illustration) EDA Claudy Petit

Le drame de Ferrières pose notamment la question de la détention d’arme(s) pour les particuliers. Une vaste matière, des règles différentes, des types d’utilisateurs différents. Un chasseur témoigne.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 948 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos