CORRIDA

Un traileur plus rapide que les joggeurs

Un traileur plus rapide que les joggeurs

Du beau monde au départ de la corrida de Rochefort. Et pas que des joggeurs. Amandine Gilson

Morren, venu faire un peu de vitesse, s’est imposé sur la longue distance. Golinveau et Del Forno finissent main dans la main.

Gros changement sans beaucoup d’incidence pour cette septième édition de la corrida des Rois Mages, organisée à Rochefort: le lieu de départ. Sans incidence sur le parcours sinon qu’il induit l’enchaînement des trois principales difficultés en début de boucle. Cette modification est instaurée par le comité de parents de l’école communale du centre et le directeur de l’école, Sébastien Fisson, dans le but de mettre un peu plus en avant l’école, non le centre culturel.

Au total des deux distances de cinq et dix kilomètres - deux ou quatre boucles – près de 400 personnes et du beau monde, avec notamment une belle présence des athlètes de l’ARCH.

Parti sur les chapeaux de roue, Jérémy Morren a instauré un rythme soutenu à ses partenaires d’échappée, Pierre Del Forno, de retour de blessure, et Yoan Golinveau qui s’est amusé sur un cyclocross la semaine dernière, à mille lieux de sa zone de confort. Si le premier était aligné sur la longue distance, les deux autres allaient se contenter de 5 kilomètres. Ils sont d’ailleurs arrivés à deux, main dans la main, dans la même seconde, mais c’est Pierre qui a décroché la première place, selon le chronométrage électronique. C’est le frère de l’autre, comme on dit, Vincent Del Forno, qui a complété le podium. Chez les dames, c’est une locale qui s’est imposée: Virginie Chainiaux qui a troqué ses baskets et la balle orange pour des chaussures de trail, a visiblement du talent également sur les épreuves de vitesse.

Une fois les Del Forno arrivés, c’est tout seul que Morren a poursuivi sa course en tête. Venu faire un peu de vitesse en préparation à la saison estivale et surtout ses objectifs en trail, le néo-Namurois – il a emménagé à Lustin avec sa compagne, Stéphanie Capelle – est visiblement déjà très en forme. Il termine avec plus d’une minute d’avance sur Damien Doumont. C’est le triathlète Sindbad Léonard qui a complété le podium. Aussi, depuis quelques semaines, Valentine Mathy a fait une progression impressionnante, qui lui a notamment permis de terminer sur le podium d’un trail de 30 kilomètres il y a trois semaines, ou encore à la première place d’une corrida de 10 kilomètres à Rochefort. Pour l’accompagner sur la boîte, Delphine Elleboudt et Anne Dieudonné.