CYCLISME

Pas de Tour de France 2020 pour Circus-Wanty, qui se voit préférer l’équipe de Quintana: «Pas facile à entendre mais nous l’acceptons»

CYCLISME

Pas de Tour de France 2020 pour Circus-Wanty, qui se voit préférer l’équipe de Quintana: «Pas facile à entendre mais nous l’acceptons»

Pas de Tour de France 2020 pour Circus-Wanty, qui se voit préférer l’équipe de Quintana: «Pas facile à entendre mais nous l’acceptons»

Le coureur colombien Nairo Quintana est tout sourire: il participera au prochain Tour de France. Photo News

Les deux cartons d’invitation à la disposition des organisateurs du Tour de France ont été octroyées mardi à deux équipes françaises, B&B Hotels et Akea-Samsic, à laquelle appartient le Colombien Nairo Quintana, 2e en 2013 et 2015.

Six équipes françaises sur les vingt-deux en lice seront donc présentes le 27 juin au départ de Nice, un nombre-record pour la décennie écoulée.

Sans surprise, la préférence nationale a joué en faveur de B&B Hotels qui, sous le nom de son premier parraineur (Vital Concept), n’avait pu obtenir d’invitation lors de ses deux premières années d’existence. Cette fois, la réponse donnée par le directeur du Tour Christian Prudhomme et son état-major a été positive, au détriment de la formation belge Wanty, appelée en 2020 Circus-Wanty.

Pour Arkea-Samsic, puissamment renforcée à l’intersaison par la venue du grimpeur colombien Nairo Quintana (trois fois sur le podium du Tour) et de quelques autres coureurs de calibre (Bouhanni, Rosa), l’affaire relevait de la formalité. «Quintana-Barguil, le ticket a de l’allure pour un Tour montagneux!», a d’ailleurs apprécié le directeur du Tour au moment d’expliquer ses choix.

«Wanty n’a assurément pas démérité»

«Pour la dernière place, c’est toujours compliqué de choisir et cela s’est joué à peu de chose», a déclaré à l’AFP Christian Prudhomme. «Wanty n’a assurément pas démérité sur le Tour. Mais, cette fois, on va donner sa chance à B&B Hotels dont les leaders ont connu beaucoup de pépins l’an passé. Ils ont les moyens de bien faire sur ce Tour montagneux».

«Il y a aussi pour partie une préférence nationale qui joue d’ailleurs pour les équipes belges dans les invitations pour Liège-Bastogne-Liège», a ajouté le directeur du Tour. Wanty, retenue lors des trois éditions précédentes du Tour, aura pour lot de consolation une invitation au Dauphiné, la répétition alpestre du Tour début juin.

Six équipes françaises seront donc au départ donné au bord de la baie des Anges puisque les places étaient acquises pour AG2R La Mondiale, Cofidis et Groupama-FDJ, membres du WorldTour, et pour Total Direct Energie, en tête du dernier classement continental. La 7e formation française de haut niveau, Nippo Delko Provence, a été invitée pour sa part en mars à Paris-Nice.

Bourlart: «Nous savons ce qu’il nous reste à faire en 2020»

«J’ai appris notre non-sélection pour le Tour de France ce matin de la voix de Christian Prudhomme», explique dans un communiqué Jean-François Bourlart, manager sportif de l’équipe Wanty. «Ce ne fut certainement pas une décision facile à prendre pour lui et encore moins à entendre pour nous, mais nous l’acceptons. Nous avons eu la chance d’être invités les 3 dernières années, d’avoir bataillé pendant 63 jours sur les routes du Tour, d’avoir pu améliorer notre équipe, notre fonctionnement et d’avoir consolidé nos partenariats.»

Et d’ajouter: «Nous n’avons pas remporté le classement des équipes Pro Continentales comme ces 3 dernières années. Les 64 points d’écart avec Total-Direct Energie nous ont coûté notre place. Nous savons ce qu’il nous reste à faire en 2020. Nous allons concentrer toute notre énergie pour terminer meilleure Pro Team au World Ranking et tenter de courir ‘juste’. La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute! Notre beau projet en cyclo-cross nous aidera à coup sûr à surmonter cette petite déception. Nos objectifs à long terme restent les mêmes. Je tiens à remercier ASO pour sa confiance ces 3 dernières années et je souhaite pleine réussite aux équipes qui auront la chance de rouler ce magnifique Tour en 2020.»

Les 22 équipes (de 8 coureurs) avec leurs principaux éléments:

Qualifiées d’office:

AG2R La Mondiale (FRA): Pierre Latour (FRA), Oliver Naesen (BEL)

Astana (KAZ): Miguel Angel Lopez (COL), Alexey Lutsenko (KAZ)

Bahreïn (BAH): Mikel Landa (ESP), Wout Poels (NED)

Bora (GER): Peter Sagan (SVK), Emanuel Buchmann (GER)

CCC (POL): Greg Van Avermaet (BEL), Ilnur Zakarin (RUS)

Cofidis (FRA): Elia Viviani (ITA), Guillaume Martin (FRA)

Deceuninck (BEL): Julian Alaphilippe (FRA)

Education First (USA): Michael Woods (CAN), Rigoberto Uran (COL)

Groupama-FDJ (FRA): Thibaut Pinot (FRA), David Gaudu (FRA)

Ineos (GBR): Egan Bernal (COL), Geraint Thomas (GBR), Chris Froome (GBR)

Jumbo-Visma (NED): Primoz Roglic (SLO), Tom Dumoulin (NED), Steven Kruijswijk (NED)

Israël SN (ISR): Dan Martin (IRL), Nils Politt (GER)

Lotto-Soudal (BEL): Caleb Ewan (AUS), Tim Wellens (BEL)

Movistar (ESP): Alejando Valverde (ESP), Enric Mas (ESP)

Mitchelton (AUS): Adam Yates (GBR)

NTT (RSA): Edvald Boasson Hagen (NOR), Louis Meintjes (RSA)

Sunweb (GER): Michael Matthews (AUS), Tiesj Benoot (BEL)

Total DE (FRA): Niki Terpstra (NED), Lilian Calmejane (FRA)

Trek (USA): Mads Pedersen (DEN), Richie Porte (AUS)

UAE Emirates (EAU): Tadej Pogacar (SLO), Fabio Aru (ITA)

Invitées:

Arkea-Samsic (FRA): Nairo Quintana (COL), Warren Barguil (FRA)

B&B Hotels (FRA): Bryan Coquard (FRA), Pierre Rolland (FRA)

 

Pas de Tour de France 2020 pour Circus-Wanty, qui se voit préférer l’équipe de Quintana: «Pas facile à entendre mais nous l’acceptons»

Le coureur colombien Nairo Quintana est tout sourire: il participera au prochain Tour de France. Photo News

Les deux cartons d’invitation à la disposition des organisateurs du Tour de France ont été octroyées mardi à deux équipes françaises, B&B Hotels et Akea-Samsic, à laquelle appartient le Colombien Nairo Quintana, 2e en 2013 et 2015.

Six équipes françaises sur les vingt-deux en lice seront donc présentes le 27 juin au départ de Nice, un nombre-record pour la décennie écoulée.

Sans surprise, la préférence nationale a joué en faveur de B&B Hotels qui, sous le nom de son premier parraineur (Vital Concept), n’avait pu obtenir d’invitation lors de ses deux premières années d’existence. Cette fois, la réponse donnée par le directeur du Tour Christian Prudhomme et son état-major a été positive, au détriment de la formation belge Wanty, appelée en 2020 Circus-Wanty.

Pour Arkea-Samsic, puissamment renforcée à l’intersaison par la venue du grimpeur colombien Nairo Quintana (trois fois sur le podium du Tour) et de quelques autres coureurs de calibre (Bouhanni, Rosa), l’affaire relevait de la formalité. «Quintana-Barguil, le ticket a de l’allure pour un Tour montagneux!», a d’ailleurs apprécié le directeur du Tour au moment d’expliquer ses choix.

«Wanty n’a assurément pas démérité»

«Pour la dernière place, c’est toujours compliqué de choisir et cela s’est joué à peu de chose», a déclaré à l’AFP Christian Prudhomme. «Wanty n’a assurément pas démérité sur le Tour. Mais, cette fois, on va donner sa chance à B&B Hotels dont les leaders ont connu beaucoup de pépins l’an passé. Ils ont les moyens de bien faire sur ce Tour montagneux».

«Il y a aussi pour partie une préférence nationale qui joue d’ailleurs pour les équipes belges dans les invitations pour Liège-Bastogne-Liège», a ajouté le directeur du Tour. Wanty, retenue lors des trois éditions précédentes du Tour, aura pour lot de consolation une invitation au Dauphiné, la répétition alpestre du Tour début juin.

Six équipes françaises seront donc au départ donné au bord de la baie des Anges puisque les places étaient acquises pour AG2R La Mondiale, Cofidis et Groupama-FDJ, membres du WorldTour, et pour Total Direct Energie, en tête du dernier classement continental. La 7e formation française de haut niveau, Nippo Delko Provence, a été invitée pour sa part en mars à Paris-Nice.

Bourlart: «Nous savons ce qu’il nous reste à faire en 2020»

«J’ai appris notre non-sélection pour le Tour de France ce matin de la voix de Christian Prudhomme», explique dans un communiqué Jean-François Bourlart, manager sportif de l’équipe Wanty. «Ce ne fut certainement pas une décision facile à prendre pour lui et encore moins à entendre pour nous, mais nous l’acceptons. Nous avons eu la chance d’être invités les 3 dernières années, d’avoir bataillé pendant 63 jours sur les routes du Tour, d’avoir pu améliorer notre équipe, notre fonctionnement et d’avoir consolidé nos partenariats.»

Et d’ajouter: «Nous n’avons pas remporté le classement des équipes Pro Continentales comme ces 3 dernières années. Les 64 points d’écart avec Total-Direct Energie nous ont coûté notre place. Nous savons ce qu’il nous reste à faire en 2020. Nous allons concentrer toute notre énergie pour terminer meilleure Pro Team au World Ranking et tenter de courir ‘juste’. La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute! Notre beau projet en cyclo-cross nous aidera à coup sûr à surmonter cette petite déception. Nos objectifs à long terme restent les mêmes. Je tiens à remercier ASO pour sa confiance ces 3 dernières années et je souhaite pleine réussite aux équipes qui auront la chance de rouler ce magnifique Tour en 2020.»

Les 22 équipes (de 8 coureurs) avec leurs principaux éléments:

Qualifiées d’office:

AG2R La Mondiale (FRA): Pierre Latour (FRA), Oliver Naesen (BEL)

Astana (KAZ): Miguel Angel Lopez (COL), Alexey Lutsenko (KAZ)

Bahreïn (BAH): Mikel Landa (ESP), Wout Poels (NED)

Bora (GER): Peter Sagan (SVK), Emanuel Buchmann (GER)

CCC (POL): Greg Van Avermaet (BEL), Ilnur Zakarin (RUS)

Cofidis (FRA): Elia Viviani (ITA), Guillaume Martin (FRA)

Deceuninck (BEL): Julian Alaphilippe (FRA)

Education First (USA): Michael Woods (CAN), Rigoberto Uran (COL)

Groupama-FDJ (FRA): Thibaut Pinot (FRA), David Gaudu (FRA)

Ineos (GBR): Egan Bernal (COL), Geraint Thomas (GBR), Chris Froome (GBR)

Jumbo-Visma (NED): Primoz Roglic (SLO), Tom Dumoulin (NED), Steven Kruijswijk (NED)

Israël SN (ISR): Dan Martin (IRL), Nils Politt (GER)

Lotto-Soudal (BEL): Caleb Ewan (AUS), Tim Wellens (BEL)

Movistar (ESP): Alejando Valverde (ESP), Enric Mas (ESP)

Mitchelton (AUS): Adam Yates (GBR)

NTT (RSA): Edvald Boasson Hagen (NOR), Louis Meintjes (RSA)

Sunweb (GER): Michael Matthews (AUS), Tiesj Benoot (BEL)

Total DE (FRA): Niki Terpstra (NED), Lilian Calmejane (FRA)

Trek (USA): Mads Pedersen (DEN), Richie Porte (AUS)

UAE Emirates (EAU): Tadej Pogacar (SLO), Fabio Aru (ITA)

Invitées:

Arkea-Samsic (FRA): Nairo Quintana (COL), Warren Barguil (FRA)

B&B Hotels (FRA): Bryan Coquard (FRA), Pierre Rolland (FRA)