AUSTRALIE - VU SUR INTERNET

Incendies en Australie: ces fausses images qui polluent les réseaux sociaux

Incendies en Australie: ces fausses images qui polluent les réseaux sociaux

Ces images des incendies australiens ne sont pas d’actualité. Twitter - Instagram

De fausses images liées aux incendies ravageant actuellement l’Australie tournent pas mal sur les réseaux sociaux.

+ À LIRE | WWF Belgique lance une collecte de fonds pour «la catastrophe écologique» en Australie

Comme ça a été le cas l’année passée avec les feux de forêt qui ont ravagé une bonne partie de l’Amazonie, nombreuses sont les images publiées sur les réseaux sociaux qui n’ont aucun rapport avec les actuels incendies australiens.

Une fausse image satellite du brasier

L’image tourne beaucoup sur Instagram et Twitter depuis ce dimanche: une vue aérienne et sombre de l’Australie parsemée de taches rougeâtres effraie les internautes qui y voient les ravages des incendies. Pourtant, nuance doit être apportée…

Contrairement à ce que relayent certains internautes et médias, il ne s’agit pas tout à fait d’une photo aérienne de l’Australie. Comme l’explique son auteur, Anthony Hearsey, sur son compte Instagram, il s’agit d’une «petite visualisation 3D des feux» ayant cours actuellement dans son pays.

L’image, réalisée «avec les données de la NASA» compilées entre le 5 décembre 2019 et le 5 janvier 2020, compile en réalité «toutes les zones qui ont été affectées par les incendies». Remarques importantes apportées par Anthony Hearsey lui-même: «L’échelle est un peu exagérée» et «toutes les zones ne sont pas en train de brûler en ce moment».

Concrètement, il ne s’agit donc pas d’une photo satellite des incendies australiens.

Des animaux en détresse mais…

Depuis le début des incendies, plus de 480 millions d’animaux (sans compter les chauves-souris, les amphibiens et les insectes) auraient péri, que ce soit dans les flammes ou par déshydratation. De nombreuses images de koalas ou kangourous blessés ou déshydratés ont d’ailleurs fait le tour du monde. Toutefois, certains clichés partagés récemment n’ont aucun lien avec les incendies de ces dernières semaines.

Ainsi, bien qu’elle soit réelle, la photo de ce koala épuisé dont les pattes ont été immergées dans des bols d’eau date en réalité de janvier 2015. À l’époque, ce cliché avait été partagé d’initiative sur Facebook par une association de sauvetage d’animaux.

Un photomontage populaire

Devenue populaire depuis quelques jours sur Instagram, l’image suggérant le sauvetage d’un koala par une jeune fille portant un masque à gaz est également le fruit d’une manipulation.

De fait, il s’agit d’un photomontage réalisé par une artiste qui précise elle-même que ce cliché est devenu viral et mérite d’être signalé comme «un montage Photoshop».

Nos dernières videos