MONDE

Semaine de quatre jours: la «fake news» qui anime la Finlande

Semaine de quatre jours: la «fake news» qui anime la Finlande

Le cabinet de Sanna Marin précise toutefois qu’elle n’a pas formulé cette proposition, qui ne figure d’ailleurs pas au programme de son gouvernement. Il s’agissait donc d’une «fake news». Reporters/Photoshot

L’information selon laquelle la nouvelle Première ministre finlandaise a proposé de réduire la semaine de travail à quatre jours de six heures, publiée lundi par de nombreux médias était incorrecte.

Cette réforme avait simplement été évoquée en août dernier lors d’un débat auquel avait participé Sanna Marin, alors qu’elle n’était pas encore à la tête du gouvernement finlandais.

Les articles attribuaient à la Première ministre la volonté d’instaurer des horaires plus flexibles afin de permettre aux travailleurs de consacrer davantage de temps à leur famille et à leurs loisirs.

Le cabinet de Sanna Marin précise toutefois qu’elle n’a pas formulé cette proposition, qui ne figure d’ailleurs pas au programme de son gouvernement. Il s’agissait donc d’une «fake news».

L’idée de la semaine de quatre jours avait été débattue le 17 août dernier en présence de Sanna Marin, alors ministre des Transports et de la Communication.


Nos dernières videos