article abonné offert

D’autres extensions à l’étude

Le CPAS de Namur ambitionne de créer d’autres résidences services sur le territoire. Il a obtenu le permis pour intégrer deux structures de 20 chambres, à Salzinnes, au Val Saint-Georges.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 251 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos