Proximag

L’archéo-sexisme exposé

L’archéo-sexisme exposé

Archéo-Sexisme

«Même les filles se mettent à bêcher, tout se perd!» Pour la première fois en Wallonie, l’exposition itinérante «Archéo-sexisme» sera disponible dans son intégralité au Musée archéologique d’Arlon du 10 janvier jusqu’au 27 février 2020.

Cette exposition, coorganisée par le projet Paye ta Truelle et l’association Archéo-Éthique, rassemble des témoignages illustrés portant sur les discriminations en archéologie, majoritairement du sexisme mais également du racisme, de l’homophobie et la transphobie. «C’est quand même bien malheureux d’avoir deux femmes sur le chantier et que ce soit à l’homme de faire le ménage ! » Cette phrase n’est qu’une parmi de nombreuses citations et anecdotes que Laura Mary a rassemblées lors de sa recherche sur le sexisme dans le milieu archéologique francophone. Les témoignages sont éloquents et le déni de la situation est encore fort marqué. Pour cette raison, elle a mis sur pied cette exposition avec Béline Pasquini et Ségolène Vandevelde. L’objectif est d’encourager l’égalité et la diversité, en sensibilisant le public issu–- ou non–- du monde du patrimoine et de l’archéologie, dans l’espoir de faire évoluer la situation. L’expo fera le tour de la Wallonie au cours de l’année 2020 : en mars elle sera à Tournai, en avril à Nivelles, en mai à Verviers, en juin à Liège, en été à Namur et en hiver à Hélécine. Découvrez les projets d’Archéo-Éthique et de Paye ta Truelle sur leurs sites web.

https://archeoethique.wixsite.com/association et https://payetatruelle.wixsite.com/projet.