FOOTBALL

Sébastien Pocognoli salue la «ferveur» des supporters du Standard et regrette de partir

Sébastien Pocognoli salue la «ferveur» des supporters du Standard et regrette de partir

«Jamais je n’ai triché ni menti sur la passion et l’amour que je portais à votre club, que j’ai aimé appeler notre club pendant longtemps», a souligné Sébastien Pocognoli. BELGA

Sébastien Pocognoli est revenu vendredi sur son départ du Standard, annoncé jeudi par le club liégeois.

Le défenseur a salué sur les réseaux sociaux la ferveur de ses supporters qui l’a fait revenir au Standard «pas une mais deux fois» regrettant de ne pas poursuivre son aventure chez les Rouches.

La séparation s’est faite d’un commun accord, a précisé le communiqué du Standard où le défenseur était revenu à l’aube de la saison 2017-2018. Formé au Standard, Sébastien Pocognoli, 32 ans, y avait en effet joué entre 2010 et 2013 une première fois après des expériences à Genk (2004-2007) puis aux Pays-Bas sous le maillot d’AZ Alkmaar (2007-2010).

Sa seconde expérience à l’étranger l’a emmené à Hanovre (2013-2014) puis à West Bromwich Albion (2014-2016) et Brighton (2016-2017). Son retour au Standard s’était encore bien passé en 2017, mais des blessures avaient contrecarré sa saison suivante et depuis le retour de Michel Preud’homme dans la maison Rouche, cet ancien international (13 capes, 30 sélections) n’entrait plus dans les plans du Standard.

«Jamais je n’ai triché ni menti sur la passion et l’amour que je portais à votre club, que j’ai aimé appeler notre club pendant longtemps», a souligné Sébastien Pocognoli qui aura porté la vareuse ‘rouche’à 156 reprises, compilant 4 buts et 11 passes décisives.

«J’ai fait le choix de revenir il y aura bientôt 3 ans parce que je souhaitais apporter quelque chose à ce club qui m’a donné l’amour du foot, je pense que le job a été fait sur et en dehors du terrain, et toujours avec la plus grande sincérité. […] Sur le terrain, je n’ai jamais compté mes efforts malgré les douleurs d’une blessure qu’on aura mis du temps à déceler et qui ne m’a pas laissé exprimer toutes mes capacités. J’avais le souhait de revenir au plus vite suite à ça et là non plus je n’ai pas ménagé mes efforts, je suis revenu en forme rapidement. Rapidement, mais certaines décisions avaient déjà été prises me concernant. Les derniers mois m’ont mis face à ce que le football a de moins beau. Ce 31 décembre 2019, il était temps de mettre fin à cette situation. Parce qu’à chaque fin, il y a un nouveau départ et c’est ce que je désire pour 2020», a ajouté encore Sébastien Pocognoli qui a remercié aussi Ricardo Sa Pinto, l’ancien entraîneur du Standard, de lui avoir donné sa confiance.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 16 11 4 1 41/17 34
2 Antwerp 16 9 4 3 29/18 30
3 FC Bruges 16 8 2 6 29/21 30
4 FC Malines 16 8 6 2 28/28 26
5 Charleroi 16 7 4 5 28/22 26
6 Anderlecht 16 6 3 7 31/22 25
7 La Gantoise 16 7 6 3 26/17 24
8 Eupen 16 6 6 4 26/24 22
9 Courtrai 16 5 4 7 20/19 22
10 KRC Genk 16 6 7 3 30/28 21
11 St-Trond 16 6 7 3 17/23 21
12 Standard 16 5 6 5 18/26 20
13 OH Louvain 16 4 4 8 22/26 20
14 FC Seraing 16 6 9 1 21/28 19
15 Ostende 16 5 9 2 19/35 17
16 Zulte-Waregem 16 4 7 5 25/35 17
17 Cercle Bruges 16 3 9 4 18/24 13
18 Beerschot 16 2 11 3 15/30 9
Nos dernières videos