CHARLEROI

Jean-Yves Wargnies a succombé à ses blessures

Jean-Yves Wargnies a succombé à ses blessures

Jean-Yves Wargnies était très connu et très apprécié dans la région de Charleroi ÉdA

Charleroi se réveille ce vendredi matin avec une triste nouvelle. Jean-Yves Wargnies, touché d’une balle à la tête par son voisin lundi, est décédé.

La nouvelle est tombée ce vendredi matin. La famille de Jean-Yves Wargnies confirme son décès. L’homme se trouvait depuis lundi dernier dans un état critique après avoir été victime d’un coup de feu tiré par son voisin, Domenico Puddu.

Les faits se sont produits rue du Congo à Marchienne-au-Pont (Charleroi). Un conflit de voisinage est à l’origine des coups de feu. La victime est particulièrement connue à Charleroi, pour avoir ouvert l’établissement «Chez ta Mère» sur la place de la Digue à Charleroi. L’homme, fortement apprécié dans la région, a également participé au renouveau de la brocante de Gerpinnes et de la brocante des Quais à Charleroi. Il a aussi tenu un atelier de recyclage à Montignies-sur-Sambre.

Une altercation à cause de travaux

Le suspect, Domenico Puddu, prochainement âgé de 67 ans et retraité, a été placé sous mandat d’arrêt le lendemain de la scène de tirs. Il explique avoir eu un coup de sang à cause de travaux réalisés par Jean-Yves Wargnies à son domicile. «Il semblerait qu’il s’agit d’un conflit de voisinage qui dure depuis un certain temps. Le suspect explique même avoir déjà fait appel à la police pour constater les nuisances provoquées», expliquait Sandrine Vairon, procureur de division de Charleroi.

Le sexagénaire s’est rendu près de la victime afin de lui demander de cesser le bruit. «L’auteur des coups de feu explique avoir été rechercher un pistolet chez lui mais cela reste à vérifier car cette version ne concorde pas avec celle du témoin.» Un premier coup de feu part sans atteindre la victime.

Le tireur a ensuite escaladé une échelle pour aller à la rencontre de se son voisin, sur le toit. «Une série de coups de feu a eu lieu et la victime a été touchée à la jambe avant de parvenir à prendre la fuite à pied», détaille le parquet. Le suspect signale avoir suivi sa victime et tiré une seconde série de coups de feu, l’atteignant à la tête.

Le tireur avait été inculpé dans un premier temps pour tentative d’assassinat. Mais, vu le décès de Jean-Yves Wargnies, ils vont être requalifiés en assassinat. L’inculpation visait aussi une infraction à la loi sur les armes. «Le pistolet semble avoir été détenu de manière illégale.» Domenico Puddu était déjà connu des autorités judiciaires, notamment pour menaces et coups et blessures.

À la suite de l’annonce du décès de Jean-Yves Wargnies, les hommages se multiplient sur Facebook, saluant la mémoire d’un bon vivant à la sauce carolo.


Nos dernières videos