MONS

Le pont qui enjambe le chemin de fer avenue Wauters n’est pas en danger (Infrabel)

Le pont qui enjambe le chemin de fer avenue Wauters n’est pas en danger (Infrabel)

Image d’illustration. Belga

Mis en demeure jeudi par la Ville de Mons de sécuriser les abords du pont de l’avenue Wauters, Infrabel a indiqué vendredi que la structure de l’ouvrage n’est pas remise en cause. Des morceaux du pont se sont récemment détachés de l’ouvrage.

Le pont qui enjambe les voies de chemin de fer sur l’avenue Joseph Wauters à Mons préoccupe les autorités communales de Mons. Des morceaux du pont se sont en effet récemment détachés, ce qui a poussé les instances communales à mettre en demeure le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire afin qu’il sécurise l’infrastructure.

«Des travaux de peignage, soit de brossage dur, ont été effectués avant l’hiver pour que tout ce qui devait tomber du pont tombe», a indiqué vendredi le porte-parole d’Infrabel à Belga. L’ouvrage «connaît des problèmes d’infiltrations d’eau, surtout en période hivernale. Avec le gel, ces infiltrations provoquent une érosion de certaines parties», a-t-il précisé.

Si la qualité des joints et du béton pose problème dans ce type d’ouvrage, construit dans les années ‘60, «la structure-même du pont n’est pas concernée», rassure Infrabel.

Une étude a été commandée fin 2019 par le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire. Les résultats, assortis d’un calendrier des travaux, doivent être communiqués dans les prochaines semaines à la Ville de Mons.


Nos dernières videos