WAVRE

RÉTRO 2019 | Wavre: oui au contournement nord, non à la tour-hôtel

RÉTRO 2019 | Wavre: oui au contournement nord, non à la tour-hôtel

Wavre tient enfin sa salle de spectacle. Après deux années de travaux pour un coût estimé à 25 millions d’euros, le nouveau hall polyvalent a été inauguré au mois de novembre. -

Que s’est-il passé en 2019 à Wavre? On vous rafraîchit la mémoire avec notre séquence rétro.

MobilitéFeu vert au contournement Nord

Malgré toute l’énergie qu’ils ont dépensée cette année pour dire non à ce projet, les opposants au contournement Nord de Wavre ont perdu la bataille. Le nouveau ministre de l’Aménagement du territoire, Willy Borsus (MR), a pris sa décision début octobre: le contournement pourra être construit entre le zoning Nord de Wavre et la N25 à hauteur de la sortie du zoning de Basse-Wavre. Cette nouvelle route devrait coûter quelque 27 millions d’euros.

Les opposants affirment que ce nouvel axe routier voulu par le Service public de Wallonie (SPW) ne constitue pas une solution aux problèmes de mobilité à Wavre, et qu’il menace 350 hectares de nature. «De plus, il est rejeté par la majorité de la population de la région qui a répondu à l’enquête publique (98,5 % d’opposition). Celle-ci a suscité 4 229 réclamations, dont 2 662 sur le territoire de Wavre et 1 567 sur le territoire de Grez-Doiceau», écrivent-ils. Les défenseurs du projet, eux, estiment que ce projet est indispensable pour réduire le trafic de transit en ville et décharger d’autres voiries d’accès au zoning Nord à l’heure de pointe.

La Commune de Grez-Doiceau, la Commune d’Ixelles et des associations environnementales ont déposé des recours au Conseil d’État pour tenter de faire avorter le projet qu’ils considèrent «coûteux et inutile mais aussi destructeur pour la biodiversité, le paysage et l’environnement en général». Un bon millier de personnes ont formé une chaîne humaine, le 13 octobre, pour répéter leur opposition à cette route.

UrbanismeIl n’y aura finalement pas de tour-hôtel

Le projet de tour-hôtel a été enterré en 2019. Un retournement de situation étonnant. En janvier 2017, le collège de Wavre avait pourtant accordé un permis pour un hôtel de 120 m de haut sur le site de l’ancienne vinaigrerie L’Étoile. En recours, le permis avait été refusé par le ministre régional de l’Aménagement du territoire. Une nouvelle demande de permis avait alors été introduite pour un projet légèrement revu avec une tour n’atteignant «plus que» 95 mètres. Mais il suscite toujours autant de réactions négatives. Le 24 mai, le collège refuse définitivement le permis. «Il a fondé sa décision sur base du rapport de synthèse établi par les fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne.» Le promoteur Michel Dothey n’ira pas en recours contre cette décision. Mais il a demandé à la Ville ce qu’on pouvait réaliser sur ce site de l’ancienne vinaigrerie.

CultureLa Sucrerie inaugurée après deux ans de travaux

RÉTRO 2019 | Wavre: oui au contournement nord, non à la tour-hôtel
Inauguration sucrerie 9 novembre 2019 ÉdA
Wavre tient enfin sa salle de spectacle. Après deux années de travaux pour un coût estimé à 25 millions d’euros, le nouveau hall polyvalent a été inauguré au mois de novembre.

Destiné à accueillir des concerts, du théâtre, du cinéma, de la danse, des expositions, des événements d’entreprises, cette salle de spectacle de 600 mètres carrés au sol, située à l’emplacement de l’ancienne sucrerie (rue de l’Ermitage), pourra accueillir au minimum 400 personnes assises et au maximum 1 500 personnes debout.

Le bâtiment compte une scène de 390 mètres carrés, un atrium, des espaces modulables d’exposition, de conférences et d’événements, une salle de projection cinéma de 250 places, des espaces de restauration et bars.

Pour fêter l’ouverture des lieux, une semaine de découverte a été organisée du 9 au 17 novembre par le directeur, Patrick de Longrée avec notamment le Wacolor (le festival pour et par les jeunes qui n’avait pas pu s’organiser en juin), la pièce d’Éric-Emmanuel Schmitt Monsieur Ibrahim et les fleurs du coran mais aussi des concerts d’Alice On the Roof et de Kid Noize.

Cette salle est considérée comme l’une des plus belles de Wallonie.

UrbanismePlus de 150 logements sur le site de l’athénée Folon

Le site de l’ancien athénée Folon va enfin retrouver un nouveau visage. À l’abandon depuis plus de 20 ans, il va être transformé en zone de logements. La SA DPI et l’Agence de promotion immobilière du Brabant wallon, propriétaire du site, ont conclu un partenariat public/privé pour la construction d’un complexe immobilier de 152 logements sur un terrain de 2,4 hectares. Le budget de ce projet baptisé Val Véna avoisine les 40 millions d’euros.

SportUn stade de hockey à Wavre Sports

La décision est tombée en octobre alors que les Red Lions, champions du monde, venaient d’accueillir l’Irlande dans les infrastructures du LARA pour un match d’exhibition: un stade régional verra bien le jour à Wavre et celui-ci aura une vocation à la fois locale, régionale, nationale et internationale. Une décision du ministre Jean-Luc Crucke (MR). Le déménagement des implantations du club de football vers le club Wavre-Limal ne s’effectuera toutefois pas à charge de la Région wallonne mais sera de la responsabilité de l’autorité communale. La Région et la Ligue devraient cofinancer la réalisation d’une étude de faisabilité afin d’analyser, sur les plans technique et financier, l’implantation d’un 3e terrain de hockey, la construction ou la transformation de nouvelles tribunes et de nouveaux vestiaires et la construction d’un club house. Des partenariats, notamment financiers, seront envisagés entre la Fédération, la Ligue, la Ville de Wavre, le LARA, la Province, le privé et la Région.

JudiciaireUn Wavrien inculpé pour terrorisme

Le 13 avril, un jeune homme, suspecté de planifier une attaque terroriste, a été interpellé par la brigade antiterroriste à Wavre et placé sous mandat d’arrêt.

Si aucun explosif et aucune arme n’ont été découverts lors des perquisitions menées à Wavre – mais aussi à Ottignies et à Comines – l’homme de nationalité belge et âgé de 22 ans a été inculpé pour participation aux activités d’un groupe terroriste alors «qu’il s’apprêtait à commettre un attentat» selon le parquet fédéral. Le suspect, interpellé dans la maison de sa grand-mère, à Wavre, se serait converti à la religion musulmane après le décès de sa mère, tuée par son compagnon.

UrbanismeDes projets autour de la gare pour 2021

La capacité du parking des Mésanges va passer à 570 véhicules. Les travaux de réaménagement débuteront bientôt et devraient être terminés en février 2021. Le groupement Besix-Indigo – qui a remporté la concession des parkings pour l’ensemble de Wavre – est chargé de ces travaux.

Un autre dossier prend forme: celui de la gare des bus. Un permis a été demandé par le TEC pour construire une nouvelle gare permettant de passer de 8 à 16 quais, sur le parking du Moulin à Vent. Le TEC espère réaliser les travaux dès 2020. La place Henri Berger (place de la gare), elle, sera rendue plus piétonne, plus conviviale.

LoisirsWalibi: deux nouvelles zones

RÉTRO 2019 | Wavre: oui au contournement nord, non à la tour-hôtel
ÉdA – Jacques Duchateau
Les visiteurs de Walibi découvrent en avril, lors de l’ouverture de la saison, le nouveau visage du parc. Deux zones ont été rethématisées au cours de l’hiver: Karma World et Fun World. L’offre horeca a par ailleurs été augmentée. Plusieurs nouvelles attractions ont vu le jour dont Fun Pilot pour les enfants et l’attraction interactive Pop Corn Revenge, primée en novembre à Orlando (États-Unis) à l’occasion du salon annuel Attraction Expo. Le montant de l’investissement pour la rethématisation des deux zones s’élève à 17 millions d’euros – dont 5 millions d’infrastructures destinées au personnel – et fait partie du plan d’investissement de 100 millions d’euros annoncé parc le parc wavrien en 2017.

En bref

Car scolaire en feu

Début décembre, grosse frayeur dans le hameau limalois de Profondsart. Un incendie a détruit un car scolaire qui effectuait sa tournée. Le car a soudainement pris feu alors qu’il empruntait le chemin de Bourgeois. Le bus était en circulation depuis à peine un an et affichait 15 000 kilomètres au compteur. Lorsque les secouristes sont arrivés sur les lieux, le véhicule était complètement embrasé. Le chauffeur avait déjà fait évacuer tous les enfants présents. Il n’y a eu aucun blessé.

Marche pour le climat

Organisée à l’initiative du collectif Génération Climat, une marche pour le climat a rassemblé en mars dernier plus d’un millier d’élèves qui ont marché en faveur du climat dans les rues de la ville du Premier ministre Charles Michel. «Une réussite et une fierté, a expliqué Mathis Dubois, élève de rhétorique du collège de Basse-Wavre et fer de lance du mouvement. Et ça l’est d’autant plus que des élèves hors Wavre étaient également présents.»

Bernard Depoorter

Deux ans après, le Wavrien Bernard Depoorter retrouve Paris en juin dernier pour présenter 38 modèles d’une nouvelle collection inspirée par l’œuvre de Pierre Soulages et celle d’Amedeo Modigliani. Près de 400 invités assistent à cette présentation dans les salons de la résidence de l’ambassadeur de Belgique.

Charles Michel

Les 28 États de l’Union Européenne ont désigné leurs représentants aux hautes fonctions européennes. Charles Michel, Premier ministre belge, a été désigné à la présidence du Conseil européen. À 43 ans, le chef du gouvernement démissionnaire est devenu, le 1er décembre dernier, le plus jeune président du Conseil européen et le premier libéral à cette fonction, occupée par un Belge pour la deuxième fois en trois mandats, après Herman Van Rompuy.

Octobus

Octobus, une start-up, a lancé le ramassage scolaire avec vélo collectif ou cuistax. Son projet a été primé lors de l’édition 2019 du hackathon de «Citizens of Wallonia» à Mons. Vingt-cinq équipes concouraient à ce hackathon. Une équipe de Wavre – les Waff – y a participé. Elle a remporté le prix Gamification, le prix des Territoires intelligents et le prix du jury Digital Wallonia pour son projet Octobus.


Nos dernières videos