MONDE

Qassem Soleimani tué par les États-Unis: le guide suprême iranien crie «vengeance»

Qassem Soleimani tué par les États-Unis: le guide suprême iranien crie «vengeance»

L’ayatollah Ali Khamenei décrété un deuil national de trois jours dans son pays. AFP

L’ayatollah Ali Khamenei s’est engagé à «venger» la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani, tué dans un raid américain à Bagdad.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, s’est engagé ce vendredi à «venger» la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani, tué plus tôt dans un raid américain à Bagdad, et décrété un deuil national de trois jours dans son pays.

«Le martyre est la récompense de son inlassable travail durant toutes ces années […]. Si Dieu le veut, son œuvre et son chemin ne s’arrêteront pas là, et une vengeance implacable attend les criminels qui ont empli leurs mains de son sang et de celui des autres martyrs», a dit l’ayatollah Khamenei sur son compte Twitter en farsi.

L’Iran et les «nations libres de la région» se vengeront des États-Unis, a promis le président Hassan Rohani.

«Il n’y a aucun doute sur le fait que la grande nation d’Iran et les autres nations libres de la région prendront leur revanche sur l’Amérique criminelle pour cet horrible meurtre», a déclaré Rohani dans un communiqué publié sur le site du gouvernement.

Qaïs al-Khazali, un commandant de la coalition pro-iranienne en Irak, a de son côté appelé «tous les combattants» à se «tenir prêts. Que tous les combattants résistants se tiennent prêts car ce qui nous attend, c’est une conquête proche et une grande victoire», a écrit Khazali, chef d’Assaïb Ahl al-Haq, une des plus importantes factions du Hachd al-Chaabi, qui regroupe les paramilitaires pro-Iran sous la tutelle de l’État irakien, dans une lettre manuscrite.

Nos dernières videos