Le scolyte fait des ravages parmi les épicéas. Une course contre la montre est engagée dans les forêts intersambriomosane pour couper et évacuer les arbres malades avant le printemps.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 503 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?