Le scolyte fait des ravages parmi les épicéas. Une course contre la montre est engagée dans les forêts intersambriomosane pour couper et évacuer les arbres malades avant le printemps.