BRAIVES

Une vidéo émouvante qui réconcilie agriculteurs et citoyens

Dans une vidéo, les agriculteurs braivois confient leur ressenti par rapport à leur métier. Émouvant et éclairant.

Depuis quelques jours, elle s’est invitée sur les réseaux sociaux. Après l’avoir visionnée, vous aurez probablement l’envie d’aller vous promener dans la campagne. Et si vous y croisez un agriculteur, sans doute vous ressentirez le besoin de lui serrer la main.

La Commune de Braives a publié «Regards sur l’agriculteur à Braives»; une vidéo d’un quart d’heure où les agriculteurs braivois témoignent de leur ressenti par rapport à leur profession.

Émouvant, poignant ou tout simplement beau, ce petit documentaire nous livre la vision des paysans confrontés aux difficultés de notre société moderne, aux regards parfois accusateurs de citoyens ou des administrations. «On commence à avoir peur pour l’avenir…»; «On se retrouve de plus en plus tout seul…»; «On est devenu dépendant du climat, des vendeurs de matières premières et des acheteurs…»; «On doit nourrir les gens pour rien…»; «Ce n’est pas nous qui choisissons comment fonctionne l’agriculture…»

Pol Buttiens, François-Hubert du Fontbaré, Amaury Poncelet, Laurence Limbort, Jean-Marie Maréchal, Jean-Luc Leloup, Thierry Cruysmans, Gary Vanvinckenroye, Jean-Pierre Hermal, Jean-Paul Mélon, Laurent Limbort, Jean-Marie Tomballe. Douze agriculteurs sur la quarantaine que compte la commune de Braives s’expriment sans pudeur.

C’est la Commune qui est à l’initiative de cette capsule vidéo. «Sur les 4 400 ha de superficie de notre commune, 75% sont consacrés à l’agriculture, note le bourgmestre Pol Guillaume. Ce sont les agriculteurs qui dessinent nos paysages que nous apprécions tant. Ce sont eux qui nous nourrissent tous les jours. Ils ont besoin de reconnaissance, de sympathie…»

Soutenue par la Province de Liège et le Parc naturel Burdinale Mehaigne, la vidéo a été tournée entre juin et septembre 2019. Et le moins que l’on puisse écrire c’est qu’elle cartonne puisqu’hier matin, sur Facebook, elle avait déjà été vue 81 000 fois et 1 700 fois partagées.