LA HULPE

Fort Chabrol à La Hulpe: un juge d’instruction sera saisi du dossier

Un individu qui s’était retranché vendredi après-midi dans une habitation à La Hulpe a été interpellé en début de soirée. Le procureur du roi du Brabant wallon précise qu’un juge d’instruction sera saisi du dossier et que la délivrance d’un mandat d’arrêt sera requise à l’encontre du suspect.

Les policiers ont été appelés à intervenir, vendredi vers 16h15, dans le quartier du chemin d’Hoeilaart où un individu avait endommagé des véhicules et lancé des cailloux sur des habitations. Une sexagénaire habitant le quartier a été blessée par ces jets de pierres, mais ses jours ne sont pas en danger.

L’auteur des dégradations s’est alors retranché dans la maison qu’il occupe sans être inscrit dans le registre communal. Les deux policiers présents ont alors fait appel au renfort de deux collègues avec lesquels ils ont entrepris une fouille de l’immeuble. Lorsqu’ils ont ouvert la porte d’une pièce à l’étage, les inspecteurs se sont trouvés face au suspect, armé d’une hache dans une main et d’un outil de jardinage dans l’autre.

Plusieurs coups de feu ont été tirés par les policiers. Une balle a touché le forcené qui a été légèrement blessé et une seconde a, par ricochet, atteint l’un des agents. Celui-ci a été transporté à l’hôpital, mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Les unités spéciales de la police fédérale ont ensuite été appelées en renfort. Elles ont réussi à neutraliser le suspect qui a été interpellé vendredi soir, peu après 18h30. Privé de liberté, il a été emmené à l’hôpital pour y recevoir des soins. Il sera ensuite entendu puis vraisemblablement présenté à un juge d’instruction.

La délivrance d’un mandat d’arrêt devrait être requise à son encontre, notamment pour rébellion avec arme, menace avec arme ainsi que coups et blessures, précise à l’agence Belga le procureur du Roi brabançon Marc Rézette, indiquant par ailleurs que l’individu semblerait souffrir de troubles mentaux.