Les chemins de Harre reconnus

EDA

Large public, ce mercredi au conseil. La majorité de ses membres ne s’était pas déplacé pour le plat de résistance de la soirée, à savoir le budget, mais bien pour un dossier concernant la reconnaissance des chemins de Harre. L

e bourgmestre, Marc Generet, lit la longue délibération et ponctue : « Le conseil constate la création de voiries communales par l’usage du public par prescription de 30 ans. »

 En clair, les chemins empruntés par les usagers des bois de Harre, bien que ne correspondant pas aux tracés de l’Atlas des communications vicinales, deviennent des chemins légaux, la preuve de leur utilisation depuis plus de 30 ans étant faite.

La minorité, par la voix de Robert Wuidar commente : « Ce dossier est ancien. Nous reprenons notre position que nous avions lorsque nous étions en majorité et qui visait à déclasser ces chemins. Votre décision est illégale et en contradiction avec ce que la commune de Manhay a considéré depuis des dizaines d’années. » Au vote, la majorité vote pour la reconnaissance de ces chemins, la minorité s’y oppose.


Poursuivez l’information dans l’Avenir du Luxembourg de ce vendredi 20 décembre.