MÉDIAS

Radio Contact ravit de peu la première place à Nostalgie (CIM)

Radio Contact ravit de peu la première place à Nostalgie (CIM)

Image d’illustration. BELGA

Radio Contact devient la radio la plus écoutée en Belgique francophone, avec 15,92% de parts de marché, selon la nouvelle vague de résultats des audiences radio du Centre d’Information sur les Médias (CIM)

Les résultats ont été dévoilés mercredi et portent sur la période de juillet à octobre 2019. La radio au dauphin ravit de peu la première place à Nostalgie, qui affiche 15,75% de parts de marché. La radio des légendes caracolait en tête lors de huit derniers sondages. Vivacité complète le podium (14,00%).

Derrière, Bel RTL reste toute proche du trio de tête avec 12,02% de parts de marché. Viennent ensuite Classic 21 (8,27%), NRJ (5,86%), La Première (5,78%), Fun Radio (4,48%), Pure (2,24%), Musiq’3 (1,43%), DH Radio (0,77%) et Chérie (0,45%).

Du côté des réseaux provinciaux, la radio liégeoise Maximum FM a enregistré la meilleure audience sur la période étudiée avec 0,37% de parts de marché, devant Sud Radio (Hainaut, 0,32%), Must FM (Namur-Luxembourg, 0,18%), Antipode (Brabant wallon, 0,03%) et BXFM (Bruxelles, 0,01%).

En Flandre, Radio 2 passe sous la barre des 30% mais domine toujours le paysage radiophonique avec 28,38% de parts de marché, devant Q-Music (13,84%) et Studio Brussel (10,39%).

Réactions des principaux intéressés

RTL Belgium, qui édite radio Contact, se réjouit de ces résultats. «Avec 25,9% parts de marché sur les 12-24 ans, 22,3% sur les 25-34 ans et 21,3% sur les 35-54 ans, Radio Contact peut être fière de ce leadership inédit et unique lui conférant le statut de radio transgénérationnelle», salue Erwin Lapraille, Directeur général des Radios au sein de RTL Belgium, cité dans un communiqué. Il salue également la «tendance positive qui s’inscrit sur la durée» pour Bel RTL. «Les parts de marché augmentent depuis le mois de janvier 2019. Cela constitue une belle récompense pour l’ensemble des équipes!»

Du côté de Nostalgie, on pointe une vague atypique «car à cheval sur la grille des programmes estivale et celle de la rentrée». Selon Kim Beyns, le COO de l’éditeur N Group, cette vague est aussi marquée «par un retrait des musicales adultes et une progression des musicales jeunes». «Tenant compte de cette baisse significative pour certains de nos concurrents, Nostalgie obtient une part de marché tout à fait remarquable et reste par ailleurs leader sur les résultats de l’année. Plus encore, sur notre cœur de cible que sont les 40-59 ans, nous renforçons notre leadership.» N Group se console en saluant la bonne performance de NRJ. «Sur son cœur de cible 12-34 ans, NRJ progresse fortement en passant de 15,7% à 17,8% de PDM. Elle se place deuxième sur cette cible, juste derrière Radio Contact», salue le groupe dans un communiqué.

La RTBF pointe également l’aspect atypique de ce sondage, à cheval sur la période estivale et celle de la rentrée. «Dans l’attente de la prochaine vague qui portera pleinement sur la première partie de la nouvelle saison radio, avec un terrain couvrant les mois de septembre à décembre, nous pouvons déjà noter un regain net d’auditeurs quotidiens et hebdomadaires sur VivaCité», pointe le service public. «La Première, qui a présenté un renouvellement conséquent des programmes info et culture à la rentrée de septembre, montre un premier signe encourageant avec une progression de plus de 22 000 auditeurs hebdomadaires», ajoute-t-on au boulevard Reyers.