Récemment, Manon Wathelet a lancé une ASBL dédiée au canicross baptisée «Au Pat’Course». Cette discipline consiste, en fait, à courir harnaché à son chien.

«Quand j’ai créé le groupe il y a trois ans et demi, il en existait très peu dans la région. Au départ, nous étions quatre ou cinq personnes. Puis ça a pris de l’ampleur et au mois d’août, j’ai décidé de créer une ASBL.» Aujourd’hui, ils sont une vingtaine à se retrouver tous les mercredis dans un lieu de la région à partir de 18 h 15. Certains pratiquent le canicross mais pas que. «Il y a aussi le bike-joring et la trottinette. Dans ce cas-là, au lieu de courir, on pédale ou on «trottine» et le chien tracte le vélo ou la trottinette», explique Manon. «Le but de ses trois disciples est, en fait, d’obtenir une survitesse, c’est-à-dire une vitesse qu’on n’atteindrait pas forcément tout seul. » La plupart des habitués du groupe du mercredi s’entraînent d’ailleurs pour la compétition dont Manon qui fait partie du Team Canisportshop, un site de vente de matériel de sport canin. Pour Manon, ses différentes disciplines permettent d’avoir une autre relation avec son chien. «C’est un partage différent d’une simple balade. On est relié dans un effort commun. Le chien doit compter sur son maître et inversement.» Ceux qui sont intéressés peuvent venir assister aux entraînements du mercredi, à condition d’avoir tout de même de bonnes bases. «Au départ, cela peut être difficile à maîtriser surtout si on a un chien puissant. Il est donc d’abord conseillé de s’entraîner sans son chien», précise Manon, «Mais nous avons un groupe débutant en canicross.». Manon organise aussi quatre fois par an des initiations.

Pour toutes informations, rendez-vous sur la page Facebook de «Au Pat’Course» ou contactez le 0495/62.10.83.