Proximag

Les cercles de Michelangelo

Les cercles de Michelangelo

EdA - 50326229128

Issu d’une famille originaire de la Sicile, Michelangelo Circo réalise des études en électricité technique à l’Institut St Joseph de La Louvière. Il découvre le monde du travail très jeune. Ouvrier électricien industriel chez NLMK, Michelangelo réalise des sculptures gigantesques en acier.

Michelangelo Circo nous a fixé rendez-vous au Val-Fayt. Les jardins accueillent les œuvres de sa toute première exposition. Des pièces en acier représentant des ondes, des cercles, des cônes, des formules mathématiques. «Mon message est simple. Je souhaite que le public puisse voir la vie autrement, que l’on puisse changer sa perception. Dans chacune de mes pièces, on retrouve le nombre d’Or. Une constante mathématique présente partout dans l’univers. Je me suis passionné pour la physique quantique. La plus petite partie de l’univers. Beaucoup d’éléments sont différents de ce que l’on imagine». Michelangelo le reconnaît. À l’école, les cours de maths et de sciences ne le passionnaient pas. «J’étais un cancre. Il y avait une incompréhension entre le prof et moi. Sans doute, grâce à ce conflit, je me suis intéressé, d’une façon sommaire, à une autre perception des maths. Une de mes œuvres représente un champ magnétique. Ce dernier pourrait très bien être bouleversé. Je représente aussi le mouvement de notre système solaire dans la voie lactée. Je souhaite éveiller la curiosité sur les belles choses qui nous entourent. Nous créons notre propre bonheur». Notre artiste utilise les chutes d’acier de son entreprise. Les pièces sont laminées et cintrées à froid dans un atelier métallurgique. La direction de NLMK suit avec intérêt sa démarche artistique. Son rêve: créer une œuvre illustrant la naissance de La Louvière, celle ville issue de l’acier.

Nos dernières videos