ENVIRONNEMENT

INFOGRAPHIE | Amazonie: le président brésilien fait doubler la déforestation

INFOGRAPHIE | Amazonie: le président brésilien fait doubler la déforestation

La déforestation intensive coïncide avec le début du mandat du président brésilien d’extrême droite Jair Bolsonaro. AFP

La déforestation en Amazonie brésilienne a plus que doublé (+104%) en novembre sur un an, selon des données officielles obtenues par satellite.

Malgré les accusations de mensonge du président brésilien Jair Bolsonaro, en exercice depuis janvier 2019, les satellites continuent de décrire la tragique réalité. La déforestation amazonienne s’accélère dangereusement au Brésil, qui possède plus de 60% de la surface de la forêt qu’on appelle le poumon de la planète.

Avec 563 km2 déboisés, il s’agit du chiffre le plus élevé pour un mois de novembre depuis 2015, selon l’Institut de recherches spatiales (INPE), organisme public de référence pour mesurer la déforestation, interrogé par l’AFP ce samedi.

Pour les 11 premiers mois de l’année, qui coïncident avec le début du mandat du président d’extrême droite Jair Bolsonaro, la déforestation a atteint 8.974,31 km2.

C’est près du double du total de janvier à novembre 2018 (4.878,7 km2), soit une augmentation de 83,9%.

Ces données ont été recueillies à l’aide du système DETER, basé sur des alertes de déforestation identifiées par satellite, et révèlent une progression encore plus importante, de 74,5%, de la déforestation dans les territoires indigènes en un an.

Au total, la plus grande forêt tropicale du monde a perdu 10.100 km2 en un an, contre 7.033 km2 entre août 2017 et juillet 2018.

Déterminé à ne pas céder à la «psychose environnementale», Jair Bolsonaro répète à l’envi que les données de l’Institut sont «mensongères», tandis que son ministre de l’environnement, Ricardo Salles, réfute tout «alarmisme», assurant que si les chiffres sont exacts, ils sont «mal interprétés».