BASTOGNE

Deux chars américains visibles « pour la première fois en Europe », aux Bastogne Barracks

Le M1 Abrams, grande star des machines militaires ce week-end. ÉdA

Les Bastogne Barracks profitent de la présence exceptionnelle de trois chars, deux américains modernes et un allemand d’époque.

Parmi les nombreuses machines militaires observables aux Bastogne Barracks lors de ce Nuts week-end, trois chars sortent du lot. Deux chars américains modernes et un allemand d’époque, le Panther. Leur présence sur le sol belge, et encore plus à Bastogne, est tout simplement exceptionnelle. «C’est la première fois que ces deux chars américains modernes sont présentés au public en Europe», s’enthousiasme John Osselaer, porte-parole du War Héritage Institute, l’institution qui gère les Bastogne Bastogne. Les curieux étaient d’ailleurs nombreux à se masser autour de ces machines pour l’une ou l’autre photo.

Quelsont ces chars? Petite présentation.

Le M1 Abrams

C’est le principal char de combat de l’arme américaine. Entrée en service en 1980, ce char est propulsé par une turbine à gaz polycarburant de 1500 cv. «Pour démarrer, il faut quelque 50 litres de n’importe quel carburant », précise John Osselaer.

«Sa présence possède une vraie portée symbolique car son nom, Abrams, a été choisi en l’honneur de Creighton Williams Abrams, qui commandait la 37e bataille de char qui rompit l’encerclement de Bastogne le 26 décembre 1944», complète le porte-parole.

Le M1 Abrams devrait ouvrir le défilé militaire de dimanche.

Le M2 Bradley

«Avec le M1, le M2 forme le duo typique de la guerre de mouvement des USA ces dernières années, présente directement John Osselaer. Ils peuvent transporter des troupes tout en étant bien armé. C’est un duo vraiment puissant.»

Ce M2 Bradley est un véhicule blindé de combat d’infanterie entrée en service en 1981 et armé d’un canon Bushmaster de 25 mm. Il a été nommé en l’honneur du Général Omar Bradley, une des figures majeures de l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Lors de la Bataille des Ardennes, le Général a subi l’essentiel du choc initial avec ses troupes, puis fera refluer la contre-attaque allemande.

Les deux chars américains sont pilotés et encadrés par des membres de l’armée américaine.

En vidéo:

Le Panther

«Ce modèle, qui roule encore, vient du musée de Saumur en France, explique le porte-parole. Il doit en rester 3 ou 4 qui roulent encore donc sa présence est exceptionnelle. Nous souhaitions sa présence dans le contexte de la réconciliation, c’est un thème important, surtout 75 ans plus tard.»

Le Panzerkampfwagen V Panther, de son nom complet, est un char de combat moyen utilisé par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est considéré comme un des meilleurs chars de cette guerre.

S’il ne fera pas partie du défilé militaire, le Panther sera installé au Mardasson pour les cérémonies patriotiques de ce lundi, à côté du Sherman Jumbo tagué du célèbre «First in Bastogne».