BIÈRE

La Brasserie de la Senne renoue avec la tradition des pils bruxelloises et lance la Zenne Pils

La Brasserie de la Senne renoue avec la tradition des pils bruxelloises et lance la Zenne Pils

La Zenne Pils renoue avec la tradition des basse fermentation à la bruxelloise. Brasserie de la Senne

La Brasserie de la Senne, connue des beer geeks et piliers de comptoir pour sa fameuse Zinne Bir, lance une pils «artisanale et non filtrée». Petit nom: Zenne Pils. Cette basse fermentation est brassée avec l’aide d’un maître venu de Bavière.

Comme De Ranke dans le Hainaut, la Brasserie de la Senne est précurseuse de la mode de l’amertume en Belgique. Elle a habitué les palais à ses productions en haute fermentation, combinant une amertume parfois très sèche et cette levure caractéristique de ses créations. Aujourd’hui, l’équipe qui émigrera bientôt à Tour & Taxis se tourne donc vers un autre style de bière très apprécié des Belges: la pils, au processus de fermentation basse. Et pas des plus faciles à produire.

La Senne s’inscrit en ce sens dans un savoir-faire peu à peu disparu de la capitale. «Autrefois, Bruxelles a compté certaines des brasseries de pils les plus réputées du pays», racontent les brasseurs. «Avec la Wiels de chez Wielemans, l’Ekla de Vandenheuvel, la Jager de Roelants, et bien d’autres encore. La Brasserie de la Senne renoue avec cette tradition en lançant la Zenne Pils, une pils artisanale non filtrée et non pasteurisée».

 

 

Décoction

Cette nouvelle bière a été composée grâce à l’aide d’un ami de la maison venu d’Allemagne, «l’un des plus grands maîtres de la fabrication de ce style de bière: notre ami Eric Toft, Maître-Brasseur à la brasserie Schönram en Bavière». Ce dernier a conseillé les Bruxellois «sur les meilleures méthodes de brassage traditionnelles de ce type de bière de fermentation basse, emblématique d’Allemagne et de République Tchèque».

Alors, à quoi ressemble cette petite nouvelle? D’après ce qu’en disent ses créateurs sur Facebook, «la Zenne Pils utilise l’ancienne technique de brassage par décoction. Celle-ci donne profondeur et complexité au caractère malté de la bière». Celle-ci consiste à porter la maische (le malt et l’eau) à ébullition pour en favoriser l’action des enzymes. «Non pasteurisée et non filtrée, la pils présente donc un léger trouble naturel à basse température».

Anciens houblons allemands

Que les amateurs de houblon se rassurent: on n’est pas ici dans une pils sucrée comme celles qu’on consomme dans les stades. D’après La Senne, ce breuvage «développe une amertume fine, plus marquée que celle, affadie au fil du temps, des “pils” que nous avons l’habitude de voir en Belgique». Elle est en outre «généreusement houblonnée avec d’anciennes variétés de houblons allemands sélectionnés directement chez un planteur de houblon du sud de l’Allemagne par notre maître-brasseur».

Titrant 4,9% d’alcool, la Zenne Pils au visuel rappelant le Pentagone et l’Atomium, n’est disponible qu’en fût.