BASTOGNE

75 ème anniversaire de la Bataille des Ardennes: les 5 immanquables du week-end

75 ème anniversaire de la Bataille des Ardennes: les 5 immanquables du week-end

Bataille des Ardennes, la libération du village de Remagne ÉdA

Du 13 au 16 décembre, Bastogne commémorera le 75 ème anniversaire de la Bataille des Ardennes. Durant tout le week-end, de nombreuses manifestations sont prévues.

Bastogne a mis les petits plats dans les grands pour commémorer le 75 ème anniversaire de la Bataille des Ardennes.

+ LIRE AUSSI| Notre Webdoc sur la Bataille des Ardennes

Près de 100 000 personnes sont attendues et de nombreuses activités sont prévues. Outre les traditionnelles reconstitutions, expositions et autres défilés d’anciens combattants, des nouveautés font leur apparition. On épinglera notamment le lancement du premier festival du film de mémoire, qui aura lui lieu du 11 au 15 décembre.

+ NOTRE DOSSIER | Bastogne 44 : tous nos articles

Bref vous l’aurez compris, c’est un programme dense qui s’offre à vous le temps d’un week-end. Et comme on n’est sympa, on vous dévoile nos 5 immanquables.

+ LIRE AUSSI|100 000 personnes attendues : voici comment circuler

 

1.Les people

 

Les souverains belges, la Première ministre Sophie Wilmès, le grand-duc Henri de Luxembourg, son Premier ministre Xavier Bettel, les présidents polonais et allemand Andrzej Duda et Frank-Walter Steinmeier ainsi que le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, participeront lundi prochain à Bastogne à la cérémonie protocolaire de commémoration qui se déroulera au Mémorial du Mardasson

Cette cérémonie organisée à l’initiative du gouvernement belge réunira les chefs d’État et de gouvernement ainsi que des représentants des huit pays touchés ainsi que le président du Conseil européen Charles Michel «afin de souligner l’importance d’une commémoration collective et de la paix durable entre les différentes nations».

Les pays présents seront l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, le Grand-Duché du Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne et le Royaume-Uni.

La Maison Blanche a pour sa part indiqué que la délégation présidentielle américaine serait dirigée par le secrétaire à la Défense, Mark Esper. Elle comprendra aussi le chef d’état-major interarmes des forces américaines, le général Mark Milley, et les ambassadeurs des Etats-Unis en Belgique, au Luxembourg et auprès de l’Otan, Ronald Gidwitz, Randolph Evans et Kay Bailey Hutchison.

La présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, devrait pour sa part diriger une délégation du Congrès américain.

La cérémonie sera jalonnée de discours, de témoignages et par le dépôt de fleurs. Sont également prévus un Last Post, une minute de silence et un moment symbolique et artistique.

Un défilé aérien figure au programme - mais sera tributaire des conditions météorologiques - et devrait rassembler dix-huit chasseurs-bombardiers: quatre F-15 de l’US Air Force en «missing man formation» (formation du disparu, un avion quittant la formation en hommage aux victimes de la bataille), quatre F-16 belges et deux néerlandais, deux Typhoon de la Royal Air Force (RAF) britannique, deux CF-18 de la Royal Canadian Air Force, deux Rafale de l’armée de l’Air française et deux Eurofighter de la Luftwaffe allemande. Deux avions historiques effectueront un survol avant le début de la cérémonie.

 

2.Spectacle son et lumière

 

Cinq ans après son spectacle «Texas Aggies go to War» créé à l’occasion du 70 ème anniversaire de la Bataille, Luc Petit revient sur le site du Mardasson pour un nouveau show. Ce spectacle interactif mettra en lumière quatre personnages: un enfant, une infirmière, un soldat américain et un soldat allemand. Une centaine de figurants participeront aussi au spectacle. Deux représentations d’une durée de 45 minutes sont prévues le samedi à 17h30 et 20h. Et c’est gratuit, alors on en profite.

 

3.Manhay se souvient aussi

 

Bastogne n’est pas la seule à commémorer la bataille. Plusieurs manifestations se dérouleront aux quatre coins de la province comme à Manhay où la dynamique association Ardenne History Remember a mis sur pied une foule d’activités. Parmi celles-ci, un grand rassemblement international avec 250 véhicules militaires. Trois évocations sont prévues durant ces 2 jours avec plus de 400 figurants venus des quatre coins de l’Europe.

Un hommage aux infirmiers de la bataille est prévu à Sainte-Ode, le 14 décembre par le biais, notamment, d’une exposition. À Bande, on se souviendra de la tragédie lors de commémorations le 22 décembre. À partir du 15 décembre, une exposition reviendra sur ce massacre.

 

4.Un aérodrome militaire

 

Pour ce fameux week-end du Nuts, le spectacle sera sur terre, mais aussi dans les airs! Et ce grace à l’installation d’un aérodrome éphémère à Bizory, à 3 km de Bastogne. Cet aérodrome, géré par le Piper Club Ardennes, accueillera plusieurs «Piper L-4», comme ceux qui ont survolé la région en 1944. Du vendredi au samedi, les activités seront multiples sur ce site temporaire: des animations avec des équipes de reconstituants habillés en costume d’époque, des rencontres avec le public et des stands afin d’habiller les enfants comme en 1944 seront prévus sans oublier un marché du terroir comme en 1944.

 

5.Reconstitution

 

Que serait une commémoration de la bataille sans une reconstitution? Cette année, le rendez-vous est fixé dans le village d’Hardigny. Le temps d’un week-end, le petit village retrouvera son allure des années 40. Plusieurs centaines de figurants venus de toute l’Europe sont attendues. Bivouacs, blindés, les troupes de la Wehrmacht et de l’US Army. Le dimanche, une reconstitution historique accompagnée d’un spectacle pyrotechnique de près d’une heure clôturera ces commémorations.

 

Mais encore?

C’est un rendez-vous traditionnel mais si vous ne connaissez pas la marche du périmètre, il est grand temps de remédier à cela. Il s’agit d’une marche historique ponctuée de reconstitutions et de visite des lignes de front de la Bataille. Trois distances sont prévues: 7 km, 14 km et 21 km. Le départ est donné entre 7h et 9h30 depuis le centre sportif de Bastogne.

Bastogne War Museum : vendredi, séance de dédicaces d’auteurs et dessinateurs de la bataille des Ardennes et rencontre avec des vétérans. Samedi, bourse aux livres, rencontre avec des témoins civils et avec Shane Taylor («Doc» Roe dans Band of Brother) et focus sur la vie d’Augusta Chiwy. Le dimanche, le BWM ne sera pas accessible, mais l’Espace 23 accueille une rencontre avec des vétérans, avec Shane Taylor et Matthew Leitch ainsi qu’une expo statique de véhicules. Samedi et vendredi, installation de la «Patton’s canteen» dans une tente ambiance année 40, reconstitution miniature de la Grand-rue en 44 et différentes expositions.

Bastogne Barracks : durant tout le week-end, exposition vivante, défilé de véhicule d’époque, la cave McAuliffe, etc. Feu d’artifice le vendredi.

Musée 101e Airborne: vendredi, bourse militaire et présence d’Helen Patton. Samedi, bourse militaire, présence d’un vétéran et différentes lectures sur le général Patton. Dimanche, inauguration d’un diorama sur le général Patton, bourse militaire et lecture.

Sans oublier le festival du film de mémoire du 11 au 15 décembre et la commémoration à Noville le 22 décembre.