article abonné offert

Des milliers d’hectares de bois «disparus»

Des milliers d’hectares de bois «disparus»

Les petits bois isolés sont protégés parce qu’ils sont vitaux pour la biodiversité: ce sont des zones refuges. ÉdA – Florent Marot

Déboiser a un impact sur l’environnement. Mais cela s’est fait, sans permis, à Éghezée, Doische, Biesme… Et sur 10 000 hectares en Wallonie.