EUROPA LEAGUE

VIDÉOS | Standard-Arsenal 2-2: douche froide sur Sclessin malgré un 11e match sans défaite

Face aux Gunners, le Standard de Liège a tout tenté et obtenu un match nul qui le prive cependant de qualification.

Obligé de l’emporter face à Arsenal pour croire à la qualification, le Standard a joué le coup à fond mais ne pourra que regretter le partage glané jeudi soir dans le cadre de la dernière journée de la phase de poules de l’Europa League.

Car si le Standard avait dominé son adversaire sans se montrer concret en première mi-temps, Bastien et Mpoku donnèrent ensuite du concret aux espoirs de qualification liégeois avant que Lacazette et Saka ne sonnent le réveil anglais.

Dans le même temps, le Vitoria Guimaraes surprenait Francfort dans les dernières minutes de la rencontre. De quoi augmenter encore les regrets des fans rouches qui, en cas de victoire ce jeudi soir, auraient pu fêter la qualification…

La technique du match

Arbitre: Ekberg (Sue)

Buts: Bastien (1-0, 47e), Amallah (2-0, 69e), Lacazette (2-1, 78e), Saka (2-2, 81e)

RSCL: Bodart; Fai, Vanheusden, Laifis, Gavory; Bastien, Cimirot, Mpoku; Carcela, Amallah (85e Lestienne), Emond (46e Avenatti)

ARSENAL: Martinez; Sokratis (69e Martinelli), David Luiz, Mavropanos; Maitland-Niles (78e Chambers), Willock, Guendouzi, Saka; Nelson, Smith-Rowe (85e Aubameyang), Lacazette

Dix changements

Pour cette dernière joute de poules, Arsenal s’est présenté dans une composition faisant la part belle aux jeunes. Pas moins de sept changements ont été orchestrés par Freddie Ljungberg, coach intérimaire des Gunners, vis-à-vis du onze aligné par Unaï Emery à Londres le 3 octobre dernier. De son côté, MPH avait opéré trois changements poste pour poste: Fai, Carcela et Amallah ont en effet pris la place de Vojvoda, Lestienne et Boljevic.

Les roulettes et… l’arrêt de Polo

Titularisé au centre du jeu liégeois, Paul-José Mpoku ne s’est certainement pas économisé. Présent aux quatre coins du terrain, le capitaine rouche a livré une très bonne première mi-temps, régalant l’assistance de plusieurs gestes techniques dont il a le secret. Il a par contre étonné le stade entier lorsque, à l’approche de la pause, il a cueilli des mains une transversale manquée de l’un de ses partenaires avant même que le cuir ne franchisse la ligne de touche: un geste qui aurait dû lui valoir un bristol jaune, auquel l’international congolais a toutefois échappé…

La tête et les pieds de Bodart

Dominant dans le jeu, le Standard s’est logiquement dégarni par moments, offrant plusieurs possibilités de contre aux Gunners. Mais Arnaud Bodart, auteur notamment de plusieurs sorties audacieuses hors de son rectangle, a coupé court aux velléités offensives anglaises. C’est également lui qui a empêché à plusieurs reprises le remuant Bukayo Saka d’ouvrir le score durant la première mi-temps.

Pétards liégeois et déviations grecques

Avec un nul blanc à la pause, le Standard ne pouvait plus tergiverser. D’autant que, dans l’autre rencontre du groupe, Francfort menait 2-1 contre Vitoria Guimaraes. Mais les Rouches ont eu le don d’enflammer la partie en déflorant la marque dès l’entame de seconde mi-temps: sur une frappe de Samuel Bastien déviée (de la main) par Sokratis Papasaranthis, les Rouches ont ainsi débloqué le marquoir (1-0).

Rebelote vingt minutes plus tard! Réceptionnant un ballon à l’entrée du rectangle, Selim Amallah s’est offert deux crochets avant d’armer une frappe qui, déviée elle aussi par une main – de Mavropanos cette fois – trompait la vigilance du portier d’Arsenal (2-0).

Réveil londonien et douche… portugaise

Dans une seconde mi-temps dominée de la tête et des épaules par le club liégeois, Arsenal a finalement daigné relever la sienne à l’entame du dernier quart d’heure. Dynamisée par la montée au jeu du jeune Martinelli, la division offensive des Gunners a par deux fois en trois minutes trouvé l’ouverture. Une première fois par Lacazette, la seconde par Saka.

Dans le même temps, on apprenait la surprenante victoire de Guimaraes à Francfort avec deux buts inscrits par les Portugais en toute fin de match (2-3)! Le Standard est donc éliminé pour… un but!

La onzième de suite

En guise de consolation, le Standard retiendra qu’en partageant contre Arsenal à Sclessin, il a bouclé de la sorte un onzième match à domicile consécutif sans défaite sur la scène européenne.

Résultats groupe F (J6/6)

Franfort – Guimaraes 2-3

STANDARD – Arsenal 2-2

Classement final groupe F

1. Arsenal – 11 points – Q

2. Francfort – 9 points – Q

3. STANDARD – 8 points

4. Guimaraes – 5 points