article abonné offert

Du poulailler à l’école du dehors

Tout a commencé en 2016 par l’installation d’un petit poulailler dans le jardin en friche qui jouxtait l’école. Comme à Ragnies et Leers-et-Fosteau, l’école de Gozée a bénéficié de l’aide du service des travaux pour aménager les lieux.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 172 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?