article abonné offert

«Le jour où ils sont arrivés, j’avais 15 ans»

Jeanne Dohogne avait 15 ans au début de la Seconde Guerre mondiale. Elle témoigne dans «Géromont 40-45».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 235 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?