article abonné offert

LAEKEN

«Certains arbres ont été plantés sous Léopold II»: les riverains exigent un destin royal pour «le poumon vert» du Donderberg à Laeken

«Certains arbres ont été plantés sous Léopold II»: les riverains exigent un destin royal pour «le poumon vert» du Donderberg à Laeken

Si la Ville de Bruxelles bâtit le Donderberg, la vue sur Laeken depuis ce poumon vert du nord de Bruxelles appartiendra aux souvenirs. Comme plus de 150 arbres dont certains plantés il y a plus d’un siècle. EdA - Julien RENSONNET

LONG FORMAT | La friche de l’ancienne pépinière royale du Donderberg doit accueillir une école, un hall sportif et 49 logements. C’est trop de béton pour les riverains, qui exigent de la Ville une affectation plus princière pour ce survivant «jamais bâti» de la donation royale. On se promène entre lierre et arbres centenaires de ce site inimaginable, sur les traces de la reine Élisabeth.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 1619 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?