FOOTBALL

Roberto Martinez: «Les Diables auront leur camp de base à Tubize pendant l’Euro»

Roberto Martinez: «Les Diables auront leur camp de base à Tubize pendant l’Euro»

Les Diables rouges auront notamment un camp d’entraînement en mars, en vue de l’Euro 2020. Photo News

Après le tirage au sort de l’Euro 2020, Roberto Martinez avait laissé entendre que les Diables rouges pourraient établir leur camp de base à Saint-Pétersbourg, mais c’est finalement Tubize qui a été choisie.

Les Diables rouges établiront leur camp de base à Tubize pendant l’Euro 2020, a indiqué le sélectionneur fédéral Roberto Martinez, ce lundi dans un entretien à Sporza.

Pour rappel, durant l’Euro 2020, les Diables rouges joueront deux de leurs matches de phase de poules à Saint-Pétersbourg (contre la Russie le 13 juin et la Finlande le 22 juin) et un à Copenhague (face au Danemark le 18 juin).

Après le tirage au sort de l’Euro 2020 à Bucarest le 30 novembre dernier, Roberto Martinez avait laissé entendre que les Diables pourraient établir leur camp de base à Saint-Pétersbourg, mais c’est finalement Tubize qui a été choisie.

«Notre camp de base sera à Tubize», déclare Roberto Martinez à Sporza. «Et il y aura un mini-camp à Copenhague après notre 2e match. Nous partirons ensuite pour Saint-Pétersbourg. Nous voyagerons finalement autant que pendant le Mondial. L’avantage de Tubize, c’est que les joueurs seront plus souvent près de leurs familles».

Par ailleurs, les Diables rouges devraient effectuer un stage en mars au Qatar, où ils joueront deux matches amicaux. «Nous aurons un camp d’entraînement en mars. Rien n’est signé, nous ne pouvons donc rien annoncer officiellement mais l’idée sera de jouer deux matches au Qatar, d’abord contre le Portugal puis contre la Croatie», dit Martinez.

«J’aimerais bien que mon avenir soit réglé avant l’Euro»

Le contrat du technicien catalan arrive à son terme après l’Euro. Martinez aimerait être fixé sur son avenir avant le début du tournoi. «J’aimerais bien que mon avenir soit réglé avant l’Euro, afin que ce ne soit pas un sujet de distraction pendant le tournoi, mais cela ne dépend pas de moi».

L’Euro sera pour plusieurs Diables de la «génération dorée» la dernière occasion de gagner un trophée. «Parfois, une génération peut marquer l’histoire du football sans remporter de trophée, mais j’ai le sentiment que nous allons gagner un tournoi, c’est le destin de cette génération. Je vois que ce groupe veut marquer l’histoire».