CINÉMA

La Belgique repart bredouille des European Film Awards

La Belgique repart bredouille des European Film Awards

Juliette Binoche a reçu une distinction honorifique à l’occasion de la 32e cérémonie des European Film Awards organisée à Berlin. Reporters/DPA

Alors qu’elle était nommée dans quatre catégories par le biais de trois coproductions et du film «Girl» de Lukas Dhont, la Belgique est repartie bredouille de la 32e cérémonie des European Film Awards, qui se déroulait cette année à Berlin.

Prix de la découverte européenne lors des EFA 2018 et multiprimé à Cannes la même année, «Girl», qui retrace le parcours en danse de Lara alors qu’elle est née dans le corps d’un garçon, s’est incliné pour le Prix du Public face à «Cold War» de Pawel Pawlikowski.

Côté comédie, «Tel Aviv on Fire» de Sameh Zoabi, coproduit par la société belge Artémis Production, n’est pas parvenu à se démarquer face à «La Favorite», dernière réalisation du Grec Yorgos Lanthimos, grande gagnante de la cérémonie avec 8 récompenses dont celle suprême du «Meilleur film européen».

Grand Prix au dernier festival de Cannes, la coproduction «Atlantique» (Frakas Production) de la Franco-Sénégalaise Mati Diop a quant à elle été coiffée au poteau dans la section «Prix de la découverte européenne» par «Les misérables» de Ladj Ly.

Autre déception belge de la soirée pour «L’extraordinaire voyage de Marona» d’Anca Damian (coproduit par Mind Meets) qui a vu l’award de la meilleure animation aller à «Buñuel dans le labyrinthe des tortues» de Salvador Simó.

LES PRINCIPAUX PRIX

«La Favorite» de Yorgos Lanthimos, sacré «Meilleur film européen», repart avec 8 awards

«La Favorite», film déjà multiprimé notamment aux Oscars, aux Golden Globes et à la Mostra de Venise, s’est distingué comme «Meilleur film européen». Le long-métrage du Grec Yorgos Lanthimos a par ailleurs raflé sept autres trophées, à savoir ceux du «Meilleur réalisateur», de la «Meilleure actrice» (Olivia Colman), de la «Meilleure comédie», de la «Photographie», du «Montage», des «Costumes» et des «Coiffures/maquillages».

Antonio Banderas, sacré «Meilleur acteur»

Antonio Banderas, qui avait déjà remporté le Prix d’interprétation masculine du Festival de Cannes, a été sacré «Meilleur acteur», pour son rôle dans «Douleur et Gloire» de Pedro Almodóvar. Il concourrait notamment face à Jean Dujardin («J’accuse» de Roman Polanski).

Olivia Colman décroche l’award de la meilleure actrice

La Britanique Olivia Colman a remporté samedi soir l’award de la meilleure actrice pour son interprétation de la reine Anne de Grande-Bretagne et d’Irlande dans le film «La Favorite», long métrage qui lui avait valu un Oscar dans la même section en février.

Juliette Binoche honorée pour sa carrière

L’actrice française Juliette Binoche s’est vue décerner un «European Achievement in World Cinema» en reconnaissance «d’une carrière riche et diversifiée devant la caméra» et de «son impressionnant dévouement au cinéma».

L’actrice a reçu le titre honorifique des mains de la réalisatrice Claire Denis, avec qui elle a collaboré à plusieurs reprises. Absent de la cérémonie, le cinéaste iranien Jafar Panahi lui a par ailleurs fait la surprise de lui adresser quelques mots dans une vidéo.

«Tu es une femme avec une réelle spiritualité, une femme que je respecte. […] Tu es aussi une bonne mère, sœur et amie», a déclaré Claire Denis à l’adresse de Juliette Binoche. «Tu es très spéciale. Tu es non seulement une actrice talentueuse, mais aussi une personne que j’admire et que j’aime.»

«Le monde ne va pas bien. Est-ce acceptable d’avoir un award quand le monde tourne mal? Je pense qu’il faut que nous soyons plus honnêtes, aimants, à l’écoute. Il faut que l’on ouvre nos cœurs et nos oreilles», a pour sa part réagi l’actrice sur scène.

«Au cours de son impressionnante carrière, Juliette Binoche a été nominée à cinq reprises et trois fois lauréate aux EFA. Elle a joué dans plus de 60 longs-métrages, à la fois en anglais et en français, films grand public ou films d’auteurs», ont pour leur part rappelé les organisateurs.

«Elle a reçu son deuxième EFA, un Ours d’Argent à Berlin, un Bafta et un Oscar pour son interprétation dans ‘Le patient anglais’(1996) d’Anthony Minghella. En 2000, on la retrouve dans ‘Chocolat’de Lasse Hallström pour lequel elle a reçu le Prix du Public EFA et une nomination aux Bafta et aux Oscars. En 2010, elle remporte le Prix de la meilleure interprétation à Cannes pour son rôle dans ‘Copie conforme’d’Abbas Kiarostami», ajoutent-ils.

Elle a par ailleurs également travaillé avec des réalisateurs tels qu’André Téchiné, Jean-Luc Godard, Chantal Akerman, Michael Haneke, Naomi Kawase, Hirokazu Kore-eda ou encore Jean-Paul Rappenau.