BASKET

VIDÉO | NBA: facile 12e succès de rang pour les Bucks, les Warriors à la ramasse

VIDÉO | NBA: facile 12e succès de rang pour les Bucks, les Warriors à la ramasse

AFP

Meilleure équipe de la NBA lors de la défunte saison régulière (60 v-22 d), Milwaukee est bien partie pour répéter la performance.

Les Bucks ont porté à douze le nombre de leurs victoires consécutives lundi et leurs 18 victoires et 3 défaites les placent au sommet des bilans après le premier quart du championnat. Cette victoire fut aussi la plus facile: 44 points infligé à New York (132-88), bon dernier de la Conférence (4 v-17 d). Après un quart temps, les Knicks étaient largués (33-15). Leurs trois dernières périodes ont viré au calvaire. Pendant ce temps, les Bucks pouvaient faire reposer leurs titulaires. Giannis Antetokounmpo a eu le plus long temps de jeu (22 minutes), ce qui a suffi au MVP en titre pour enregistrer son 20e double-double (29 pts, 15 reb) en 21 matchs.

Outre New York, une autre magnifique ville américaine héberge une franchise de basket à la ramasse: San Francisco. Alors qu’elle se réjouissait d’accueillir cette saison les Warriors, triple champions 2015, 2017 et 2018, et finalistes des cinq derniers championnats, la cité du Golden Bridge a hérité d’une équipe décimée par les blessures qui n’est plus que l’ombre de celle qui a donné de la fierté à la ville voisine d’Oakland. Mardi, Golden State perdu à Atlanta, l’avant-dernier de la classe qui venait d’aligner dix défaites, 104-79. Seul rayon de soleil, la confirmation du potentiel du rookie Éric Paschall. L’ailier-fort, 41e choix de la dernière draft, a signé son meilleur match (24 pts à 9/11 aux tirs, 9 reb, 6 ast). Les Warriors n’ont gagné que 4 de leurs 22 premiers duels.

Plus passionnante fut la rencontre entre Philadelphie et Utah, remportée 103-94. Si les Sixers ont gardé leur invicibilité à domicile (10-0), ils ont eu quand même un peu peur après avoir compté jusqu’à 26 points d’avance. Rudy Gobert (27 pts, 12 reb, 3 blk) a gagné le match des pivots qui l’opposait à Joel Embiid (16 pts à 5/13, 11 reb, 4 ast). Ben Simmons (14 pts, 9 ast, 8 reb, 4 stl) et Tobias Harris (26 pts, 9 reb) ont eux dominé leur sujet. Philadelphie est 5e à l’Est (15 v-6 d). Utah boucle sa série de cinq déplacements par un décevant bilan d’une victoire et quatre défaites. Au classement, le Jazz est 6e à l’Ouest (12 v-9 d).

Plus personne ne doute du talent des basketteurs européens en NBA. Parmi eux, l’ailier-fort lituanien Domantas Sabonis s’illustre de plus en plus. Tout profit pour Indiana. Mardi, il a fait merveille en compagnie du meneur Malcolm Brogdon. Aux 19 points, 9 assists et 6 rebonds de l’ancien Buck, le fils du (très) grand Arvydas a ajouté 18 points, 14 rebonds et 8 passes décisives dans la victoire 104-117 à Memphis. Les Pacers, qui jouent toujours sans leur meilleur marqueur Victor Oladipo, redressent bien la situation. Après 4 défaites en 7 rencontres, ils ont gagné 10 des 13 suivantes. A ce rythme, il faudra compter à l’avenir sur la bande de Nate McMillan. Pour l’heure, elle occupe la 6e place de la Conférence orientale (13 v-7 d)..