BRUXELLES

Senne à ciel ouvert, nouvelle ferme et participation: 14 millions d’euros pour relifter le parc Maximilien

Senne à ciel ouvert, nouvelle ferme et participation: 14 millions d’euros pour relifter le parc Maximilien

Les tours du Foyer Laekenois sont inscrites dans le plan de revitalisation. Google Street View

Tout le quartier autour du parc Maximilien va être réaménagé. Le Bouwmeester lance un appel à projets. Budget: plus de 14 millions d’euros.

On a beaucoup parlé du parc Maximilien et du quartier Nord ces dernières années. Plusieurs faits de société ont cristallisé l’attention médiatique sur ces espaces publics bruxellois, à cheval entre la Ville de Bruxelles et Schaerbeek. On pense évidemment à la crise des réfugiés, mais aussi à la crainte des fonctionnaires flamands suite au déménagement de leur administration, aux vols violents à la gare des bus internationaux ou aux débrayages des agents STIB après des rumeurs de galle.

Un plan est sur la table pour réaménager le quartier. Ainsi, le Bouwmeester bruxellois lance un appel à projets pour redessiner le parc Maximilien. Ce vaste espace vert de plus de 9 hectares s’étend de la Petite Ceinture au bassin Beco. Il comprend aussi les tours austères du Foyer Laekenois. L’idée est de le décloisonner tout en lui maintenant «une identité claire».

«Parmi les enjeux de cette mission, on retrouve l’ouverture de la Senne, un nouveau bâtiment pour l’intégration de la ferme Maximilien, le réaménagement du boulevard Bolivar et du carrefour Armateurs ainsi que le réaménagement du parc Maximilien même», énumère le Bouwmeester dans l’avis publié ce 2 décembre. Ensuite, une 2e phase devra construire un nouveau parc suite à un processus participatif.

Le chantier s’inscrit dans le Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) Citroën – Vergote. Il s’agit d’un marché conjoint entre Bruxelles Environnement et Bruxelles Mobilité mais c’est le premier qui est porteur de projet à part entière. Le budget maximal escompté est de 14.613.000€, hors participation et com’.