Proximag

La nature passe par l’âne

L’ASBL l’Ânature porte bien son nom: elle associe la découverte de l’âne avec celle de la nature. À l’origine, on trouve Véronique Duparque, une institutrice maternelle de formation, et coordinatrice et animatrice de profession, amoureuse de la nature et de la vie agricole à la campagne.

«Après quelques belles expériences, je me suis rendu compte que cette nature au quotidien me manquait. Et que j’avais très envie de continuer de partager toutes ces découvertes avec les enfants, les adolescents et les adultes». Elle met en valeur ses compétences dans les domaines de l’équitation, la psychomotricité, l’animation, la formation, la CNV (Communication Non Violente) et les animaux en général lors des diverses activités qu’elle organise. «Je m’investis dans l’ASBL L’Ânature et je partage la passion de mon mari et de mon beau-frère en jonglant avec le travail et la vie quotidienne». A l’arrière de la maison de Véronique, on trouve une étable et une prairie occupée de temps à autre par du bétail, des vaches et leur jeune veau, ou encore des ânes, des chevaux, des poules, et des lapins. La priorité de l’Ânature, c’est de mettre les enfants en contact avec tous les animaux de la ferme et les activités qui s’y rapportent. «Je développe les valeurs telles que le respect de la nature et de l’environnement. Je privilégie les activités en petits groupes afin que les enfants puissent s’épanouir au maximum». On y accueille des enfants et des adolescents issus de l’enseignement spécialisé (sauf PMR) dont les enfants atteints de surdité. «Quoi de plus interactif que de caresser un lapin, de jeter quelques graines aux poules, de traire la chèvre, de se promener à dos d’âne et encore maintes expériences à raconter en rentrant chez soi». Elle propose aussi des balades/randonnées à la demande, à partir de deux jours ou plus.

lafermeanimeedechevetogne.com