Voilà plusieurs années déjà que le Royal Amicale Basket Club Ensival évolue en première provinciale avec de bons résultats.

«Un de nos objectifs à court terme est de monter en régional, indique Dominique Concato, présidente du RABC Ensival. Depuis deux saisons complètes, nous nous sommes associés avec les clubs de Pepinster et Herve-Battice sous une bannière neutre BDA (Basket Development Academy) pour faire évoluer nos jeunes joueurs au niveau régional. Chacun dans son coin, nous n’avions pas toujours le nombre suffisant de joueurs pour constituer une équipe régionale. Ensemble, on a aussi plusieurs salles, plusieurs entraîneurs… On peut mettre tout en œuvre pour faire progresser ces jeunes. Par exemple, en effectuant des entraînements spécifiques».

Le club ensivalois avait déjà fait un précédent grand bond en avant grâce à leur nouvelle salle rue des Chapeliers. «Auparavant, on jouait à l’extérieur, dans une cour. Ce n’était pas évident pour nous d’attirer des jeunes, ni de recruter des entraîneurs».

Le RABC Ensival a en effet été créé en 1949 par des nageurs. Ceux-ci s’entraînaient l’été dans la piscine extérieure d’Ensival mais l’hiver, ils ne pouvaient plus pratiquer la natation. Ils ont donc commencé à jouer basket dans une cour. Très longtemps, toutes les équipes du RABC Ensival ont évolué en extérieur à l’exception des seniors qui jouaient dans la bulle de Gérardchamps. C’est désormais du passé. Les quelque 200 joueurs ensivalois profitent des belles installations de la nouvelle salle. «Ses seuls problèmes sont l’absence de parking et l’insonorisation mais les démarches pour celle-ci sont en cours par la Ville». Nul doute que la présidente y veillera. Très attachée au club, elle faisait partie de la première équipe filles d’Ensival dans les années 70. Ses 4 enfants y ont joué dont son fils qui évolue en P1.