article abonné offert

FLORENNES

Un faux crash, pour se préparer au pire

Un faux crash, pour se préparer au pire

Un des objectifs de l’exercice: coordonner l’action des secours civils et militaires. ÉdA – 50320265620

Jeudi matin, civils et militaires de la base ont mené conjointement, à Flavion, un exercice catastrophe de grande ampleur.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 555 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos