article abonné offert

Charles Michel, président du Conseil européen

Charles Michel, président du Conseil européen

Charles Michel devient président du Conseil européen pour une durée de 2 ans et demi, qui pourra être renouvelée une fois. AFP

Ce dimanche 1er décembre, Charles Michel, notre ancien Premier ministre, deviendra président du Conseil européen.

Charles Michel succédera au Polonais Donald Tusk en tant que président du Conseil européen, ce 1er décembre. Il devient ainsi le troisième président que le Conseil a connu depuis sa création officielle, en 2009. Charles Michel avait été élu en juillet dernier par les autres chefs d’État européens, alors qu’il était encore Premier ministre de la Belgique.

C’est quoi, le Conseil européen?

Le Conseil européen fait partie des institutions (groupes de travail officiels) de l’Union européenne (union de 28 pays d’Europe, dont la Belgique).

Quatre fois par an, le Conseil réunit les chefs d’État ou de gouvernement des 28 pays membres de l’UE.

Ensemble, ils discutent de thèmes qu’ils pensent prioritaires pour le bon développement de l’Europe et débattent parfois sur des sujets sensibles, lorsqu’ils se présentent.

Attention, le Conseil européen donne des avis «non contraignants». Cela signifie qu’il ne peut pas prendre de décisions, mais qu’il donne plutôt des conseils.

Quel rôle a le président du Conseil européen?

En tant que président du Conseil européen, Charles Michel va jouer un rôle de médiateur. Cela veut dire qu’il va devoir faire en sorte de faciliter les compromis (l’entente) entre les 28 chefs d’État sur les dossiers dont ils auront à traiter (à discuter). C’est une tâche importante car, à 28, il n’est pas souvent facile de tomber d’accord.

Mais en tant que président du Conseil, Charles Michel aura également d’autres tâches. Il pourra aussi inciter (pousser) la Commission européenne (le gouvernement de l’Union européenne) à agir sur un dossier considéré comme important. Il jouera aussi un rôle de représentant auprès des pays européens non-membres, comme la Suisse, ainsi qu’auprès des pays non européens, comme les États-Unis, par exemple.

Pour devenir président du Conseil européen, Charles Michel a dû quitter ses fonctions (ses emplois) de Premier ministre de Belgique et de président du MR (un parti politique belge francophone). C’est Sophie Wilmès, autre membre du MR, qui lui a succédé en tant que Premier ministre du pays, le 27 octobre dernier. Pour ce qui est de la présidence du MR, son successeur doit être connu ce vendredi 29 novembre.

La Commission européenne change aussi de président

Le Conseil européen n’est pas la seule institution de l’Union européenne à changer de présidence ce 1er décembre. La Commission européenne (le gouvernement de l’Union européenne, qui propose et donne des lois à appliquer aux pays membres) changera, elle aussi, de président ce jour-là. L’actuel président, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, cédera sa place à une Allemande, Ursula von der Leyen. Bon vent à nos nouveaux présidents!

En savoir plus

L’Union européenne (UE) est composée de 28 pays d’Europe.

Le Royaume-Uni a entamé (commencé) une procédure pour sortir de l’Union. C’est ce qu’on appelle le «Brexit». Le pays devrait sortir de l’UE le 31 janvier 2020.

À partir de cette date, l’Union européenne ne compterait alors plus que 27 pays membres.

Le sondage de la semaine