article abonné offert

BANDE DESSINÉE

C’est la lutte des cases

Liberge adapte «Ma part de ténébres». Et retranscrit à merveille la verve du très engagé – ce n’est pas un gros mot – Gérard Mordillat.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 514 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?