JOGGING

Un bon cru pour l’édition 2019

Un bon cru pour l’édition 2019

631 joggeurs ont répondu présent à la Corrida Run&Fly. Amandine Gilson

Ils sont 631 à avoir franchi l’arrivée d’une des trois distances proposées lors de la Corrida Run&Fly, qui s’est déroulée vendredi soir.

Après une édition 2018 un peu moins convoitée par les joggeurs, qui étaient tout de même 472 à l’arrivée, la Corrida Run & Fly a fait le plein de participants avec pas moins de 631 coureurs classés. À l’heure où les épreuves se multiplient et se concurrencent entre elles, la corrida, sans doute la plus atypique de la région, n’en souffre aucunement, comme c’était d’ailleurs le cas de la Corrida de Grand-Leez. Au programme: ambiance kermesse, assurée par «Chicon», le speaker que toutes les corridas s’arrachent, feu d’artifice au départ et à chaque passage du leader de la course sur la ligne d’arrivée, parcours très varié avec de la route, des chemins, et des bois, le tout éclairé comme en plein jour. La Corrida Run & Fly est vraiment particulière.

Les juniors en tête

Le concept est simple. Une boucle de 3, 1 kilomètres à parcourir une, deux ou trois fois pour les plus courageux. Il faut dire que vendredi soir, les conditions étaient vraiment bonnes pour courir: temps sec et températures agréables, ce qui a motivé les plus récalcitrants à sortir de chez eux.

Une course pour les plus jeunes était également au programme. Et c’est, en toute logique, la petite distance de 3,1 kilomètres qui a remporté un franc succès auprès des juniors. Parmi eux, Alexandre Mohdi a été le plus rapide. Le jeune Rançois de 18 ans a devancé l’athlète du SMAC, Amno Doye et le seul athlète de la Run & Fly à offrir un podium à son club, Johan Pasteels. La triathlète du Q3Team, Eva Alsteen, a elle aussi décroché la victoire.

Après la première boucle, c’est Baptiste Weitkunat qui était en tête sur le 6, 2 kilomètres. De retour après quelques semaines d’arrêt suite à une entorse, le vainqueur du Challenge de la Ville de Namur sur la petite distance, n’a pas tenu sur la distance, laissant filer le duo d’amis, Renan Gossiaux et Timothy Crul, pour se contenter d’une troisième place. Chez les filles, Géraldine Cornet, qui varie les plaisirs ces dernières semaines, ne semble pas trop souffrir de la fatigue puisqu’elle s’est encore une fois imposée.

Des labourés à la corrida

Alexandre Cellier, qui survole les cross-country de la région ces dernières semaines, et qui est fraîchement passé dans la catégorie des masters, a profité de sa puissance pour imposer un rythme élevé à ses concurrents directs. Au bout des trois boucles, c’est la jeunesse qui a parlé, permettant à Thomas Van Der Kaa, l’habitant de Duy, de s’imposer avec plus de trente secondes d’avance sur Alex. Christopher Van Leendert, vainqueur du Challenge de la Ville de Namur sur la longue distance, est monté sur la troisième marche du podium. Chez les filles, il n’y a pas vraiment eu match entre Anaïs Oulukoff et Catherine Craps, venues pourtant toutes les deux avec leur lièvre, Aurélien Lefèvre et Raymond Dulieu, puisqu’Anaïs a devancé son aînée de près d’une minute.