MODE

Victoria’s secret annule son célèbre défilé

Victoria’s secret annule son célèbre défilé

Un défilé de la marque de lingerie Victoria’s secret. Photo News

C’est officiel. La marque de lingerie Victoria’s secret a confirmé qu’elle annulait son défilé. En cause, la marque est impactée depuis plusieurs mois par des ventes en baisse et une succession de polémiques.

C’est bel et bien confirmé, la marque américaine de lingerie Victoria’s secret annule son célèbre défilé.

La confirmation est tombée lors d’une conférence de presse téléphonique des dirigeants de la maison mère de Victoria’s secret, L Brands, avec les analystes financiers.

La nouvelle faisait déjà l’objet de rumeurs depuis l’été dernier.

De mauvais résultats financiers

 

L’une des raisons qui peuvent expliquer cette décision concerne les mauvais résultats financiers de ces derniers mois.

Les ventes ont tout juste dépassé le milliard de dollars au troisième trimestre 2019, soit une baisse de 7% par rapport à la même période de 2018, et une trentaine de magasins appartenant directement à la marque ont fermé depuis février.

Pour faire face à ces diminutions, la marque doit évoluer. «Nous allons communiquer avec nos clients, mais ce ne sera rien d’aussi important que le défilé », a annoncé à ce propos le directeur financier, Stuart Burgdoerfer

Des polémiques en série

 

Il faut bien le dire, le défilé de Victoria’s secret et l’image d’une «femme-objet» qu’il véhicule sont en décalage par rapport aux différents mouvements nés du mouvement féministe #metoo.

Tous les anges (c’est comme ça que sont appelés les mannequins de la marque) ont des mensurations quasi identiques. Il n’y a pas de place pour la diversité… ce qui pose de plus en plus problème.

La marque avait essayé de redresser un peu le tir lors de son défilé de décembre 2018, avec une distribution plus cosmopolite. Mais quelques jours après, le directeur marketing Ed Razek avait déclenché une vive controverse en écartant la possibilité d’intégrer des mannequins transgenres et des femmes rondes. Il avait dû présenter des excuses publiques.

L’image de la marque a également été salie ces derniers mois à cause de son lien avec l’affaire Jeffrey Epstein. Le financier américain s’était donné la mort en prison après avoir été inculpé de multiples agressions sexuelles sur des jeunes filles mineures.

Leslie Wexner, le patron de L Brands, et Jeffrey Epstein ont été proches des années durant. Wexner a contribué à introduire Epstein dans la jet-set ainsi qu’aux défilés de Victoria’s secret. Leslie Wexner a rapidement affirmé avoir coupé toute relation avec Epstein il y a plus de dix ans, mais cette histoire n’a pas aidé la marque à mieux se porter.

Et puis, il y a également une nouvelle concurrente de taille dans le monde de la lingerie. La chanteuse Rihanna a lancé sa marque Savage, qui est à contre-courant de tout ce que représente actuellement Victoria’s secret: la diversité est le maître mot, et les femmes semblent y maîtriser leur corps et leurs désirs, assumant leurs formes sans s’inquiéter du regard des hommes.

Nos dernières videos