article abonné offert

La zone de police a introduit la demande

La zone de police a introduit la demande

Pour les riverains, le radar informatif ne suffit pas. -

Dans une réponse qu’elle apportait à une députée régionale sur la vitesse excessive sur la RN58 à Mourcourt, la ministre de la Sécurité routière Valérie De Bue indiquait fin septembre qu’un avis favorable avait effectivement été remis pour l’installation d’un radar fixe, mais «qu’à ce jour, la zone de police n’a encore introduit aucune demande de dispositif de radar ».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 196 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos