CROSS DE LA SAINTE-CATHERINE

Ambiance et spectacle au cross de la Sainte-Catherine

Cette édition de la Sainte-Catherine fut une réussite, presque 1400 participants ont rythmé la plaine du hall omnisports de Huy.

Le cross de la Sainte-Catherine est un événement incontournable dans la région de Huy. Le soleil était au rendez-vous au moment de vivre 18 courses de pur plaisir, autant pour les nombreux spectateurs que pour les coureurs qui s’affrontaient sur le terrain.

Bon nombre d’écoles étaient présentes pour s’amuser et tenter de repartir avec le plus de médailles possible, dans une ambiance familiale et détendue. 1386 sportifs étaient inscrits pour ce cross. Au programme, deux heures de cross sur la plaine du hall omnisports avec un nombre de tours qui évolue en fonction des catégories. Les plus jeunes courent en réalisant un seul tour, les plus âgés sur une distance de 6 tours, soit plus de 3,7 kilomètres.

Avant le début des courses, les jeunes se présentent sur la ligne de départ. Lorsque la tension arrive à son maximum, le départ est donné. Les plus habiles tentent de se frayer un chemin pour éviter les petits accrochages du peloton. Quelques chutes sont à déplorer mais les participants parviennent à se relever pour continuer. « Je suis tombé au 2e tour. J’ai glissé et je suis tombé. J’ai encore un peu mal mais bon... C’est juste dommage», nous dit Romain Lissens, élève à l’Agri Saint-Georges.

Le public, de son côté, a la possibilité de voir tout le parcours, avec une vue imprenable sur la ligne d’arrivée pour encourager, une dernière fois, les courageux lors de leur dernière accélération. Certains professeurs défient même les plus jeunes et parviennent à maintenir leurs élèves derrière eux. «C’était vraiment sympa. Le but était d’avant tout se faire plaisir et j’en ai pris en gardant mes élèves derrière moi. J’ai bien géré cette course», s’exprime Cédric Ramackers, le professeur de 34 ans. Autour du parcours, plusieurs élèves soutiennent leurs amis en les accompagnant dans leur course en dehors des limites du tracé.

Le point d’orgue de chacune de ces courses, c’est évidemment le passage de la ligne d’arrivée. Le moment de soulagement, la délivrance,... la bagarre est terminée. Le vainqueur passe la ligne d’arrivée en compagnie de la voix d’Armand Pirotte qui commente les 18 courses, dont certaines se jouent sur la ligne. Plusieurs élèves donnent leur maximum pour décrocher quelques positions supplémentaires dans la dernière ligne droite. Ceux qui y parviennent ont le sourire aux lèvres à l’image d’Adam Fagnoul, élève de 12 ans à l’école Sainte-Marie, qui décroche une 3e place in extremis, sur la ligne d’arrivée. «J’ai tout donné jusqu’au bout. J’ai pensé très fort à mes parents, j’ai énormément pensé à ma sœur qui n’est pas là. Ce sont eux qui m’ont motivé.» D’autres perdent leur place sur le podium dans les derniers mètres et ne peuvent contenir leurs larmes.

Un petit mot de leurs profs est adressé aux participants après la course. Certains débattent de l’épreuve pendant de longues minutes tandis que d’autres se dirigent vers le podium. Les trois meilleurs se présentent devant la scène, ils récupèrent leurs médailles et montent sur le podium sous les applaudissements de leurs profs, amis ou parents. En fin de journée, les organisateurs se félicitent d’un événement réussi. Le bourgmestre, Christophe Collignon, était bien présent pour suivre cet événement. Vers 16h tous les élèves ont quitté la salle. Une fois leur gaufre et le chocolat chaud récupérés, ils reprennent la route de leurs écoles respectives, avec pour objectif de faire mieux l’année prochaine.

Deux pages spéciales dans L’Avenir Huy-Waremme de ce mercredi 27 novembre, sur tablette, smartphone ou PC