RÉGIONS

Manneken Pis habillé aux couleurs de l’Unicef; un squelette pour (re)découvrir la marche… Dix histoires marquantes dans vos régions

Manneken Pis habillé aux couleurs de l’Unicef; un squelette pour (re)découvrir la marche… Dix histoires marquantes dans vos régions

Mannekn Pis a été habillé aux couleurs de l’Unicef pour célébrer les droits de l’enfant. -

Une carrière de mannequinat après avoir connu la rue; une nouvelle découverte aux grottes de Han… Voici une sélection de dix histoires marquantes dans vos régions, ces derniers jours.

1Preud’homme à Stockay dimanche

Voilà une information qui va booster une rencontre qui ne manquait déjà pas de sel. Dimanche, sur le coup de 14h30, il y a aura trois spectateurs un peu plus particuliers que les autres au 40 de la rue Joseph Wauters. Michel Preud’homme, flanqué de son T2 Mbaye Leye et de son directeur général Alexandre Grosjean, seront présents à Stockay pour la rencontre face à Rebecq. Une demande en ce sens est en effet parvenue à Stockay ces dernières afin de préparer la venue du prestigieux triumvirat.

+ Michel Preud’homme, Mbaye Leye et Alexandre Grosjean seront à Stockay-Rebecq.

2Une découverte aux grottes de Han

Cela fait quelques années que les spéléologues soupçonnaient l’existence d’un passage entre la salle Pentecôte du réseau sud et la lesse souterraine. Seule une quinzaine de mètres sépare en effet ces deux galeries.

+ Nouvelle découverte aux grottes de Han : un passage entre le Réseau sud et la Lesse souterraine.

3Un foyer de paramyxovirose détecté chez un éleveur à Houffalize

La paramyxovirose est la forme la moins aiguë de la maladie de Newcastle (ND) auprès des pigeons, indique l’Afsca. La maladie étant reprise comme «à déclaration obligatoire», les autorités communales de Houffalize ont pris toutes les mesures nécessaires: zone de protection de 500m, interdiction de rassemblement dans la zone, vaccination de toutes les volailles et pigeons…. Ces mesures seront maintenues au moins 21 jours.

+ Maladie virale chez un éleveur de pigeons

4AUDIO | Quand des étudiants de l’Ihecs découvrent une cellule de prison: «Ça laisse sans voix»

Dans le cadre des Journées nationales de la prison, cinq étudiants de l’Ihecs ont monté l’exposition «Mirador: un regard citoyen sur la prison». On l’a visitée ce jeudi à Molenbeek, à l’espace culturel LaVallée, où elle sera encore présente ce vendredi. Avant de déménager à Namur, à partir du 27 novembre, au Delta.

Une expo à voir, à entendre…

Ils ont notamment reconstitué une cellule à taille réelle, avec les dimensions standards des prisons belges, en vue de permettre aux visiteurs de mesurer, au propre comme au figuré, à quel point les détenus vivent dans une proximité qu’il faut voir pour le croire… Superficie: 9 mètres carrés (voir la courte vidéo ci-dessous). «Cette cellule peut légalement accueillir un détenu, mais ils sont souvent deux ou trois à y vivre», précise-t-on.

+ Cinq étudiants de l’Ihecs ont fait une plongée marquante dans le milieu carcéral

5Première wallonne à Libramont: un «squelette» pour (re)découvrir la marche

Âgée de 6 ans, Alaïs est suivie par le centre Éclore de la clinique de Libramont depuis qu’elle a quelques semaines. Née avec une infirmité motrice et cérébrale, la petite fille peut néanmoins désormais se mettre debout ou bouger son corps avec l’Innowalk. Cet outil innovant est utilisé depuis septembre par la structure prenant en charge les enfants présentant des déficits moteurs ou neuromoteurs. Le dispositif est un outil d’aide au maintien et de stimulation. «Au niveau de l’humeur, Alaïs se sent mieux et s’endort plus facilement, confie sa maman. Elle apprécie ces séances.»

+ Plus d’infos ici

6Xavier Malice, de la rue aux podiums

Tout a commencé alors qu’il mangeait un petit pain sur un banc, devant les Bastions. Xavier Malice, 51 ans, dessinateur de formation qui s’est un jour retrouvé sans domicile fixe, figure désormais dans le carnet d’adresses d’une agence de mannequinat.

+ Après avoir connu la galère, il commence une carrière dans le mannequinat.

7Il viole sa belle-fille durant 13 ans: 12 ans de prison ferme

Tiré à quatre épingles comme pour masquer l’impulsivité et la virulence dont il avait fait preuve à l’audience du 24 octobre dernier, le quadragénaire est venu écouter jeudi son jugement.

Au sein du domicile familial, l’homme était le patriarche, celui dont on ne discutait pas la parole. Après des années en vase clos, sous un contrôle permanent, la victime avait finalement osé révéler les faits l’année passée.

+ Il avait violé sa belle-fille pendant 13 ans et avait tenté de la tuer

8Après la manifestation des Gilets jaunes, cette Namuroise risque d’être interdite en France

Samedi. Les Gilets jaunes fêtent leur premier anniversaire dans les rues de Paris. Pas de bougie sur le gâteau mais des flammes tout de même à deux pas de la place d’Italie, où la préfecture a confiné, et autorisé, le rassemblement.

Deux Belges tentent de reprendre le métro lorsque les relations entre activistes et CRS tournent mal. Jessica, 39 ans, habitante de Meux, tente de s’extirper en poussant une barrière de chantier. Les policiers interprètent ce geste comme une marque de rébellion. En deux temps, trois mouvements, la Meutoise se retrouve avec les menottes au poignet. Son comparse André, un Bruxellois aussi âgé de 39 ans, subit le même sort et reçoit, quant à lui, quelques coups de matraque dans les genoux, au passage. Alors qu’«il est déjà maîtrisé», s’indigne Me Adrien Mamère. L’avocat au barreau de Paris, qui défend les intérêts des Gilets jaunes, nous livre ici la version des deux Belges.

+ D’infos ici

9PHOTOS & VIDÉO | Le Manneken Pis aux couleurs de l’Unicef pour célébrer les droits de l’enfant

À l’approche du 30e anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant ce mercredi, Unicef Belgique a remis un nouveau costume au Manneken Pis, ce lundi à l’hôtel de Ville de Bruxelles, en présence du bourgmestre Philippe Close, de l’échevine de la Culture Delphine Houba et de l’échevin des Sports Benoit Hellings.

+ Manneken Pis habillé aux couleurs de l’Unicef

10Trois roquettes américaines retrouvées dans un champ

La première trouvaille remonte à samedi dernier. En retournant son champ rue de Hollogne-sur-Geer à Rosoux (Berloz), un agriculteur a déterré avec sa charrue une pièce métallique. Pensant qu’il s’agissait d’une bonbonne, il a stoppé son travail. «Comme il faisait déjà assez sombre, il a arrêté et est revenu voir le lendemain, explique la bourgmestre Béatrice Moureau. Ce n’est que dimanche qu’il a constaté qu’il s’agissait d’une munition.»

+ En labourant son champ, un agriculteur a déterré une roquette.


Nos dernières videos