AGENDA

Ceci n’est pas une liste de conseils sorties pour votre week-end à Bruxelles

Ceci n’est pas une liste de conseils sorties pour votre week-end à Bruxelles

Le Musée Magritte fête ses 10 ans ce week-end avec une foule d’activités forcément toutes plus surréalistes les unes que les autres. René Magritte, Golconde, 1953, gouache sur carton, inv. 11719, MRBAB, Bruxelles, photo : J. Geleyns / Ro scan © Ch. Herscovici, avec son aimable autorisation c/o SABAM Belgium

5 SORTIES | 10 ans que le Musée Magritte attire les foules. Surtout étrangères. Profitez donc de la journée anniversaire pour y plonger gratuitement. Ce week-end, on verra aussi une Bruxelles déserte, le punk en grosses lettres ou quelques bières à glisser dans les baskets dans grands enfants sages.

+ NOTRE RUBRIQUE | En panne d’idées sorties? N’oubliez pas de surfer dans notre rubrique agenda hebdomadaire qui vous conseille les meilleurs plans (culture, food, loisirs, familles…) pour vos week-ends bruxellois. Certains n’ont pas de date de péremption…

+ À FAIRE | Le «Smile Safari», premier «musée Instagram» de Belgique, est prolongé jusqu’au 5 janvier. On l’a testé : voilà ce qu’on en ramène.

+ LES EXPOS EN COURS |«Love. Hate. Debate.» vous fait renouer avec l’art contemporain au ING Art Center (jusqu’au 15/03/2020): ce qu’on en pense par ici. Avec vos kets, glissez sur la banquise du Museum des Sciences Naturelles pour l’expo «Antarctica» (jusqu’au 30/08/2020): on vous y emmène en vidéo par là. Faites aussi un détour par les USA au Arts & Marges pour la décalée «L’AMÉRIQUE N’EXISTE PAS! (Je le sais j’y suis déjà allé)» (jusqu’au 02/02/2020). Ne loupez surtout pas la nouvelle expo du MIMA, «Obsessions»: nous, on y resterait bien dormir.

Nuit indienne

Ceci n’est pas une liste de conseils sorties pour votre week-end à Bruxelles
Une expo à voir chez Contretype. EdA - J. R.
Quand il a débarqué en résidence à Bruxelles en 2017 à l’invitation de Contretype, le photographe indien Mahesh Shantaram a paraît-il été bluffé par l’aspect... dépeuplé de nos rues en soirée. Désertées par les voitures, mais aussi par leurs habitants, ces artères, ruelles, voies ferrées ou tunnels contrastent avec l’agitation continuelle des mégapoles surpeuplées du sous-continent indien, où la vie n’a jamais de fin. Alors l’artiste de Bangalore a photographié la rue de la Loi, le Palais de Justice, la Gare du Nord, les grues de chantier, la banlieue du Brabant flamand ou des rues anonymes entre 21h et 1h du matin. Et effectivement, c’est le vide! Mais dans les couleurs vives, pomme, orange, outremer, fuchsia, lilas, dont le photographe tapisse notre ville, ces clichés prennent un caractère quasi pop, à des années-lumière de l’image grisâtre de Bruxelles. On n’y croise pas un chat... ou presque.

+ «Mahesh Shantaram, Late Colour», du mercredi au dimanche à la galerie Contretype jusqu’au 21 janvier 2020 (fermé entre le 23/12 et le 2/01), 4A Cité Fontainas, 1060 Saint-Gilles, gratuit

Le punk en grosses lettres

Ceci n’est pas une liste de conseils sorties pour votre week-end à Bruxelles
«Punk Graphics» explore le graphisme des flyers, affiches et pochettes de disques des années punk. En rose fluo, forcément. Vincent Everarts

Après l’expo sur les heures de gloire (graphique) des clubs techno et house belges, le ADAM veut rester en haut de l’affiche. Et le martèle en grosses lettres jaune sur fond rose avec «Punk Graphics», sa nouvelle expo. Le titre parle de lui-même, ou plutôt le gueule à se péter les cordes vocales: il s’agit cette fois «d’explorer le langage visuel du mouvement punk des années 70 et 80». Cette première européenne, d’abord passée par New York, se base sur les archives du banquier d’affaires Andrew Krivine. T-shirts, posters, flyers, pochettes de disques, magazine: sa collection rassemble plus de 3.000 pièces. 500 d’entre elles sont sélectionnées au pied de l’Atomium «pour rappeler l’impact de la culture punk sur le graphisme qui rythme notre quotidien». On y illustre donc le côté «do-it-yourself» du punk, le «fan-art», la typo découpée dans les magazines ou les influences puisées dans la BD, la SF, les films d’horreur. Tout ça pour donner ses lettres de noblesses à la rébellion. La Belgique n’est pas oubliée puisqu’on y verra aussi des pochettes et affiches de concerts et groupes belges, des fanzines et tickets de concerts comme on n’en fait plus.

+ «Punk Graphics, Too Fast to Live, Too Young to Die», au ADAM jusqu’au 26 avril 2020, place de Belgique 1 à 1020 Bruxelles, 8/10€, gratuit moins de 6 ans

Surréaliste dimanche

Ceci n’est pas une liste de conseils sorties pour votre week-end à Bruxelles
Anniversaire chez Magritte. Musée Magritte / MRBAB
86 ampoules de réverbères consommées: voilà l’un des chiffres insolites communiqués par le Musée Magritte pour fêter ses 10 ans. C’est évidemment un clin d’œil à «L’Empire des Lumières», série mythique du peintre lessinois. Vous en apprendrez d’autres ce dimanche à l’occasion de la journée festive et gratuite qu’organise le lieu culturel le plus visité de Bruxelles. Ce 24 novembre, vous y verrez une «droguerie philosophique et poétique» où vous approvisionner en «décapeur de bêtise» ou «poudre d’escampette», du théâtre musical chanté par de curieux personnages à têtes de pommes, un sons et lumières pour voir les œuvres autrement, un corbeau volant la lumière ou un café avec un certain René et son ami Salvadore. Et puis, une nouvelle sélection parmi les 256 œuvres exposées vous fera peut-être comprendre pourquoi 3 millions de visiteurs y ont posé le pied en 10 ans.

+ «10e anniversaire du Musée Magritte», journée festive ce dimanche 24 novembre, 3 place Royale, 11h-18h, gratuit

Place Bockstael des Libertés

Ceci n’est pas une liste de conseils sorties pour votre week-end à Bruxelles
Maison de la Création
On vous a déjà conseillé ici les Dimanches à la Maison, qui invitent toute la famille à des activités culturelles et ludiques autour d’une thématique. Ce week-end, la Maison de la Création vous attend à Bockstael pour une journée sur la liberté. «Liberté de mouvement, liberté de choix, liberté d’être soi...», assure le centre culturel, qui se déclineront en ateliers et spectacles: lecture, marionnettes, jeu de coopération, exploration du mouvement par la danse, dessin, échange de livres... Les enfants s’y demanderont pourquoi traverser la mer, assisteront au destin de 5 migrants en théâtre d’ombres et d’objets, rockeront en concert et se plongeront dans des expos photo ou d’illustration de comptines venues du Maroc, de Syrie, du Sénégal ou de Grèce.

+ «Dimanche à la Maison : Libertés», ce 24 novembre à la Maison de la Création Bockstael, boulevard Émile Bockstael 246A, 1020 Bruxelles, 14-16h, gratuit

Saint-Nicolas au houblon

Ceci n’est pas une liste de conseils sorties pour votre week-end à Bruxelles
Une nouvelle bière de Noël à L’Ermitage. Krump / L’Ermitage

C’est Saint-Nicolas avant l’heure à l’Ermitage: les nanobrasseurs anderlechtois sortent en effet 3 nouvelles étiquettes d’un seul coup. Alors, si vous êtes des grands enfants qui avez été sages cette semaine, ne laissez pas vos pantoufles au pied de la cheminée mais enfilez-les plutôt pour une petite visite au pied des cuves du quartier Midi. Vous pourrez y goûter la version 2019 de la Crocodile Henri («cream ale à 6%»), la Sour Krump («berliner weisse aux mandarines à 3,8%») et la Sour Before Christmas («bière de Noël sans cannelle ni sucre, soit une sour IPA acide et houblonnée»). Soit une triple, non pas une bière triple mais une triple «release party» d’avant l’avent.

+ «November Release Party», ce vendredi 22 novembre à la Nanobrasserie de l’Ermitage, 28 rue Lambert Crickx à 1070 Anderlecht

Et comme Saint-Nicolas n’oublie jamais personne, il passe aussi à Ixelles. Aux casernes réinventées, sur le site de See-U, quelques brasseurs bruxellois rassemblent leurs bouteilles pour ce qu’ils appellent le «U Beer Bazar». Ça se passe, tenez-vous bien tant c’est ironique, dans l’ancien carwash de la gendarmerie, soit la grande halle du site. Seront présents L’Annexe, Beerstorming, Bières de Quartiers, Brasserie de La Senne, Brussels Beer Project, La Cambre, Illegaal, No Science, La Petite Réserve et La Source. Concerts et street-food sont évidemment prévus. L’occasion aussi de garnir la hotte, et sans faux col!

+ «U Beer Bazar», ces 22 et 23/11 de 16 à 23h à See-U (anciennes casernes d’Ixelles), rue Fritz Toussaint 8 à 1050 Ixelles