WALLONIE PICARDE

Après un vol, une course-poursuite de Froyennes à Zwevegem

Un vol a été commis cette nuit dans le magasin Planet Parfum de Froyennes. S’en est suivie une folle course-poursuite…

Si ce n’était pas le 1er substitut du procureur du roi qui nous relatait les faits, on aurait pu croire au scénario d’une course-poursuite d’un film américain… Pendant 45 minutes, plusieurs combis de police se sont lancés à la poursuite d’une camionnette conduite par les auteurs d’un vol. «Ce jeudi matin, vers 4 h 27, la police de la zone du Tournaisis est alertée par le déclenchement du système d’alarme du magasin Planet Parfum situé au zoning de Froyennes, précise Frédéric Bariseau. Elle tente d’interpeller les malfrats en remontant la rue à contresens. Deux véhicules sont aperçus: une Opel Insignia et une camionnette.»

Des renforts sont appelés sur place. L’une des patrouilles de police prend en chasse l’Opel Insignia. «Au lieu de continuer la route et de se diriger vers le rond-point du zoning, elle va couper via le talus le long de la voirie et directement s’engager sur l’autoroute en direction de Mons/Bruxelles.» Quelques instants plus tard, le passager du véhicule ouvre la fenêtre et vide, en roulant le contenu d’un extincteur. Les policiers sont «aveuglés» et perdent de vue le véhicule qui n’a pas pu être interpellé.

Cinq zones de police et un hélico en alerte

Au même moment, deux combis de la zone de police du Tournaisis poursuivent la camionnette. «Il s’avère que le véhicule avait été volé en août dernier en France, et que la plaque d’immatriculation belge avait été dérobée quelques minutes plus tôt à l’avenue de Maire,ajoute le 1er substitu du procureur du roi.Le conducteur de la camionnette s’engage vers la chaussée de Lannoy. À hauteur de Templeuve, il prend la direction de l’autoroute et l’emprunte en direction de Mouscron.»Les policiers tournaisiens alertent leurs homologues mouscronnois alors que le véhicule a emprunté la sortie Mouscron et roule le long de la route Express. «La police de Mouscron a mis en place un barrage au niveau du CHM, précise Frédéric Bariseau. Mais, afin d’échapper à la police, le conducteur de la camionnette est rentré sur le parking du centre hospitalier, a percuté plusieurs barrières et panneaux.» Il poursuit sa route, et reprend l’autoroute à hauteur du LAR (zone industrielle de Rekkem et environs). «Poursuivi par la police de Tournai et de Mouscron, il s’engage sur l’autoroute à contresens. Des renforts sont sollicités auprès des zones de police flamandes, la Grensleie, la Vlans et la police de la route de Courtrai… et c’est l’occasion de saluer la bonne collaboration entre ces cinq zones!» La police fédérale a également dépêché sur place un hélicoptère.

Deux hommes retrouvés «en tenue légère»

Finalement, le conducteur s’arrête le long de la bande d’arrêt d’urgence et prend la fuite, à travers les bosquets et les champs, en compagnie d’un complice. «Un policier maître-chien en opération dans le coin est venu spontanément sur place pour aider ses collèges, ajoute Frédéric Bariseau. Grâce à son chien, on a pu retrouver des vêtements laissés par les deux individus. Un peu plus tard, des riverains d’un clos voisin signalent à la police la présence de deux personnes “en tenue légère” pour la saison. Les deux hommes sont interpellés sur place.» Les suspects sont de nationalité française, nés en 1991 et 1998, et bien connus par la justice.

Un vol bien préparé

Les deux hommes ont été privés de liberté et seront entendus par la juge d’instruction Mme Dierick. Ils pourraient être poursuivis pour vol et entrave méchante à la circulation. Les occupants de la Ford Insignia sont quant à eux toujours recherchés.

Les malfrats semblent avoir bien préparé le vol au sein de la parfumerie. «Ils ont découpé le volet, avec du matériel professionnel. Ils ont emporté quelques parfums de luxe, mais sans l’intervention de la police, ils étaient partis pour dévaliser tout le magasin et remplir la camionnette de parfums!»