TENNIS - COUPE DAVIS

Goffin: «Une semaine difficile»

Goffin: «Une semaine difficile»

David Goffin a fini sa saison sur une note amère. Mais il a «tout donné». Photo News

Déjà à la peine lundi face au «modeste» Colombien Galan (ATP 194), David Goffin (ATP 11) est à nouveau apparu en deçà de son vrai niveau, ce mercredi soir face à l’Australien Alex De Minaur (ATP 30).

Résultat, une défaite 0-6, 6-7 (4/7), juste après celle de Steve Darcis face à Nick Kyrgios, scellant le sort de la rencontre et du duel Belgique – Australie (0-2 et finalement 1-2 après l’abandon des Australiens dans le double qui a suivi). Et de l’aventure belge en phase finale de Coupe Davis à Madrid.

«Je n’ai jamais vraiment joué à mon niveau cette semaine. Ce fut un tournoi difficile pour moi. Je n’étais peut-être pas bien préparé, même si j’ai pourtant eu l’impression de faire tout ce que je pouvais. J’ai vécu deux simples difficiles, mais je n’ai pas trop de regrets: je me suis à chaque fois accroché et je pense avoir fait le maximum. Cela n’a pas suffi, c’est le tennis… Comme lundi (perte du set initial), j’ai encore mal démaré ce mercredi contre De Minaur. Je rate deux, trois grosses occases, il fait 0-1, puis sert bien et c’est 0-2 sur son service et puis cela est vite devenu compliqué. Je ne le connaissais pas, il en profite pour développer son jeu et ça défile. Cela devient une petite catastrophe et je dois laisser filer le premier set. J’essaye de mieux trouver mes marques au 2e set, j’y arrive en fin de set, j’ai même des balles de set. Cela aurait pu tourner en ma faveur et qui sait, peut-être qu’au 3e set, j’aurais encore pu augmenter mon niveau de jeu, mais il a été solide aussi, il faut le reconnaître. En fait, j’ai surtout très mal attaqué, je ne trouvais pas les solutions avant d’être plus agressif quitte à rater. Cela a un peu fonctionné, mais pas assez. C’était passé lundi contre Galan. Pas cette fois, contre un adversaire plus coriace. Une saison compliquée se finit de manière compliquée, mais je reste serein».