Liège

Maxime Pans, le policier blessé par balle, a quitté l'hôpital

Maxime Pans, le policier blessé par balle, a quitté l'hôpital

-

Maxime Pans, le policier liégeois qui a reçu une balle dans la tête le 9 septembre à Jupille, se trouve en revalidation. Une heureuse nouvelle, au vu de la gravité de ses blessures le jour de l'attaque.

Le 9 septembre dernier, des informations erronées faisaient état de son décès. Ce lundi, il a quitté l'hôpital et est parti en revalidation. C'est ce qu'a annoncé la famille de Maxime Pans, le policier liégeois, victime d'une attaque durant la matinée du 9 septembre, à Jupille. 

Le policier effectuait un contrôle a priori banal, lorsqu'un assaillant lui a tiré une balle en direction de la tête. Dans un état très critique, Maxime Pans s'est trouvé en danger de mort pendant plusieurs semaines. Mais des nouvelles plus rassurantes ont été communiquées par la famille, au fil du temps. Ce mardi, elle indique qu'il a quitté l'hôpital et est entré en revalidation. "Bien que le chemin soit encore très long et difficile, nous saisissons l'occasion pour vous remercier, tous, sincèrement", écrit la famille, "Ni Maxime, ni nous n'aurions tenu le coup sans votre soutien."

Le message s'adresse particulièrement au personnel de l'hôpital de la Citadelle. "Les infirmières, les chirurgiens, les kinés, les médecins, les psychologue, la sécurité, la direction... Tous ont fourni un travail incroyable", témoignent encore les proches de Maxime Pans, qui franchit une nouvelle étape importante.