FOOT | NAMUR

Foot provincial: Adieux aux présidents, 3 hat-tricks dans le match et festival de pénos manqués

Foot provincial: Adieux aux présidents, 3 hat-tricks dans le match et festival de pénos manqués

EdA - C.B.

Entre joies et peines, entre victoires et défaites ou entre plusieurs coups du chapeau, le foot provincial nous a encore livré quelques moments comme seul le football amateur sait le faire.

Malheureusement, ce sont parfois des situations qui font mal au coeur que les clubs doivent surmonter. Et les joueurs savent très souvent dans ces cas-là donner le meilleur d'eux-mêmes pour tenter, tant bien que mal, de continuer le spectacle. Cela s'est encore vu ce dimanche à Anseremme et à Pessoux où les larmes ont nettoyé quelques visages...

Un double triplé, excusez du peu

En P4, les succès fleuves, on connaît. Mais ce samedi, en P4E, Marcellin Delabaere a décidé de porter l'offensive à un niveau supérieur. Le joueur de Frontières s'est illustré sur la pelouse de Florennes dans un match couronné de 2 hat tricks parfaits pour un Delabaere décisif aux 20e, 24e et 37e minutes en première période et aux 75e, 83e et 88e minutes en seconde. Ses 6 goals en auraient presqu'éclipsé l'autre coup du chapeau, réalisé par son coéquipier Émeric Francotte, et auquel s'ajoutent également le doublé d'Anthony Arnould et les buts de R. Delabaere, du capitaine C. Brichot, de M. Braconnier et de F. Aubertin.

Sur le score de 2-15, Florennes s'incline donc lourdement à domicile. La plus lourde défaite d'ailleurs pour des Aviateurs qui avaient déjà encaissé 8 buts à la maison. Mais pas 15...

Dans la même série, on note aussi le large succès de Philippeville à Walcourt (0-8), une rencontre durant laquelle un quadruplé a été inscrit par Cédric Lempereur.

Face à ces messieurs, quelques consoeurs n'ont pas à rougir. À Bioul (P2A Dames), Camille Crevin (6), Alice Bovy (4), Marjorie Colot (3) et Laora Guglielmi (2) ont été prolifiques face à Sauvenière (18-0). Dans la série B, le carton est venu d'Houyet, où Da Silva De Oliveira (3), Leroutier (3), Cote (2) et Jadoul (2) ont été sans pitié pour Rienne (0-10).

Au revoir messieurs

Le week-end fut particulièrement douloureux sur certains terrains et dans certaines buvettes de la province. Ainsi en était-il ce dimanche du côté d'Anseremme (P4B) et de Pessoux (P4A) où les joueurs n'avaient pas toujours la tête à shooter dans le ballon. Les décès des présidents anseremmois Jean-Pol Marbehant et Émile Leclercq (Pessoux), deux hommes profondément attachés au foot et dévoués à leur club, avaient rendus les pelouses bien mornes.

+ À LIRE :

Chez les Abeilles, Jean-Pol Marbehant s'est envolé

Pessoux a tout donné pour son président

Si les joueurs de Pessoux n'ont pas réussi à faire tomber l'Ardennaise, remettant en question l'arbitrage mais reconaissant avant tout "ne pas avoir eu la tête au foot", le match n'en fut pas moins riche en buts, 5 pour les locaux et 8 pour les visiteurs. En revanche, Anseremme, leader de sa série, a pu compter sur un doublé du jeune Jordan Burniaux pour empocher les 3 points dans sa rencontre face à Saint-Gérard (2-1) et offrir le titre de champion d'automne comme dernier cadeau à l'homme fort du club des Abeilles.

Cachez ces pénalties que je ne saurais voir

Il y a des jours où, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. C'est en tout cas ce qu'on dû se dire certains joueurs de Loyers (P1) et de Taviers B (P4C), qui auront probablement quelques exercices supplémentaires devant le but lors de leurs prochains entraînements.

Face à Wépion, les Loyersois se sont certes imposés (3-1) mais ont eu plusieurs occasions de "tuer le match", comme le déplorait leur coach M. Desille après la rencontre. À l'image de deux penalties que les Namurois ne sont pas parvenus à transformer, le premier heurtant la latte (Sacré), le deuxième dans les bras de Remacle (Richir). Visiblement soulagé par la victoire malgré ces deux occasions loupées, le mentor loyersois plaisantait en fin de match: "Je tiens à signaler que je place Antoine Richir à la 79e place du club pour botter les penalties."

+ EN VIDÉO | Loyers - Wépion : Rater 2 pénos? C'est un luxe!

Scénario similaire à Temploux BTaviers B s'est facilement imposé (0-6), en ayant à coeur de rompre avec la série de 2 matches nuls d'affilée. Là aussi, la rencontre était-elle déjà acquise dans les têtes visiteuses ou bien s'agissait-il de malchance ? Toujours est-il que la Jeunesse Tavietoise s'est payé le luxe de rater deux coups de pied de réparation.

Une invincibilité prolongée

Les Boninnois (P4C) restent toujours en tête de notre classement de la régularité, affichant désormais une série de 17 matches d'affilée sans défaite, la dernière en date remontant à leur saison passée en P3B. Ce week-end, Boninne a prolongé de justesse cette invincibilité à Wartet (0-0). Les positions suivantes dans ce classement fonctionnent par paires puisque Gesves (P3A) et Tamines (P1) se partagent la deuxième place grâce à leur série de 14 matches sans défaite. Ils sont suivis par Onhaye B (P4A), qui forme une paire avec Meux (D2 Amateurs), chacun avec 13 matches sans défaite au compteur.

La suite est formée par le duo Bioul B (P4B) et Nismes (P1), toujours invaincus depuis 12 matches. Anseremme (P4A) et Gedinne (P2A) sont ex-aequo à la 5e place, avec une série actuelle de 11 matches sans défaite. Il faut attendre le 6e rang du classement de la régularité pour retrouver la première équipe féminine. En l'occurrence, ce sont les filles de Bossière (P1) qui totalisent 10 rencontres de suite sans perdre, tout comme les hommes d'Andoy (P3A), de Frontières (P4E) ainsi que de Mazy et Wartet (P4C).

Parmi les "chutes" les plus hautes de ce classement, Biesme (P1) et Dinant (P3A) sont retombés ce week-end à zéro, après avoir pourtant enchaîné 9 matches sans défaite jusqu'alors. Côté féminin, le choc de P2B entre Grand-Leez B et Bièvre était crucial puisque, en plus d'opposer les premières aux deuxièmes, il convoquait deux formations restant sur une série de 6 matches sans défaite. Seul un nul pouvait donc maintenir les deux équipes dans leur séquence. Il n'en fut rien car ce sont les Gembloutoises qui l'ont emporté, faisant retomber les Castorettes à zéro (-6).

En attendant Wépion

Dans l'élite provinciale, il ne reste désormais plus qu'à Wépion que l'on attend encore la première victoire à domicile (et la première victoire tout court d'ailleurs). En effet, avec les Fraisiers, il n'y avait plus que les Molignards qui attendaient d'offrir à leurs supporters un succès à la maison. Molignée s'en est chargé ce dimanche face à Profondeville (2-0).

Dans les échelons inférieurs de notre football provincial, c'est à Schaltin B (P3A), Namur B (P3C), l'Entente Sommenoise (P4A) et Walcourt B (P4E) que l'on retrouve les dernières équipes en manque de victoire, ainsi qu'à Dinant (P1), Sauvenière (P2A) et Rienne (P2B) chez les dames.

À l'inverse, c'est à Tamines (P1) que l'on comptabilise le plus de victoires depuis le début de la saison. Il est par ailleurs difficile de faire mieux que les Zèbres qui réalisent toujours le sans-faute, avec 13 succès en autant de rencontres. Suit juste derrière Frontières (P4E) et ses 12 victoires. Nismes (P1) et Gesves (P3A) complètent le podium grâce à leurs 11 victoires depuis l'entame de la saison 2019-2020. Chez les dames, Bossière (P1, 8 victoires) et Ciney (P2A, 6 victoires) n'ont toujours pas connu autre chose que la victoire.

Nos dernières videos